Porto Rico : une femme jette cruellement un chat en l’air – elle doit maintenant payer près de 70 000 € de caution

Par Mariana Buendia
15 octobre 2019 Mis à jour: 15 octobre 2019

Avertissement : cet article contient des images de violence explicite.

Une femme a été arrêtée le 10 octobre à Bayamon, à Porto Rico, après qu’une vidéo dans laquelle elle maltraite cruellement un chat a circulé sur les réseaux sociaux.

Mayra Pérez González, 54 ans, alias « La Cana », qui vit dans le quartier de Santa Juanita, a été accusée d’avoir attrapé un chat blanc par la queue, lui avoir donné un élan et l’avoir jeté d’un balcon, a rapporté El Vocero.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Rocky “The Kid” (@rockythekid) le

La vidéo a été filmée par un utilisateur d’Instagram dans le commerce La Tripleta Nocturna le mardi 8 octobre. Par la suite, le gérant de l’établissement, Angel Ayala Rivera, a déposé une plainte officielle. « Je suis une personne qui a aussi ses animaux, et je n’aimerais pas que cela leur arrive », a expliqué M. Rivera à Noticentro.

(Google Maps/ Street View)

Une autre vidéo du moment de son arrestation a également été publiée. Après son arrestation, elle a été accusée d’avoir violé l’article 5 de la loi 154 sur la maltraitance animale pour avoir causé une fracture et des souffrances au félin, a rapporté la chaîne de télévision NotiCentro.

Le juge Manuel Mendez Cruz a fixé une amende de 75 000 $, soit environ 68 000 €, pour mauvais traitements infligés aux animaux. Toutefois, la caution n’a pas été payée et la femme est entrée dans un établissement pénitentiaire. Le prochain rendez-vous préliminaire était prévu pour le 21 octobre, a indiqué Univision.

L’enquête a été menée par l’Unité de maltraitance animale, dont l’agent Dorian Pérez et la procureure Lorna Colón suivent de près l’affaire.

Image d’illustration (Pixabay/ birgl)

D’autre part, le chat a été emmené dans un hôpital vétérinaire où il a été traité, pour ensuite être hébergé et soigné par l’organisation Big Dog Rescue de Porto Rico, rapporte NotiCentro. L’organisme cherche un foyer qui adopte le félin. En attendant, ils l’ont baptisé « Faith », ce qui signifie « Espoir ».

Malheureusement, ce n’est pas le seul cas de maltraitance envers un félin rapporté par les médias sociaux qui s’est produit récemment.

Une vidéo d’un groupe d’adolescents maltraitant un petit chaton dans la province d’Almeria, en Espagne, a provoqué une grande indignation dans les réseaux sociaux. Dans cette vidéo, on peut voir des jeunes mettre une cigarette allumée dans la gueule du jeune animal sans défense.

Images d’illustration (Gauche: PDPhotos/Pixabay | Droite : Christopher Furlong/Getty Images)

D’abord, les jeunes tiennent le félin par les pattes arrières et le forcent à marcher sur deux pattes. Puis, l’un des garçons attrape une cigarette allumée et l’insère dans la gueule de l’animal, saisissant son museau pour qu’il ne la lâche pas.

La vidéo a été publiée le 2 septembre sur le compte Twitter du PACMA, un parti politique animaliste espagnol.

Le PACMA a porté plainte à la Police nationale espagnole et au Bureau du Procureur des mineurs. Selon l’organisation animale, les adolescents ont vraisemblablement violé l’article 337 du Code pénal espagnol, qui prévoit, selon la gravité de l’infraction, une amende en argent et/ou l’interdiction d’avoir des animaux de compagnie pendant une certaine période, une peine de prison pouvant aller jusqu’à 18 mois.

RECOMMANDÉ