Une poule offerte à chaque famille à Jausiers dans un HLM, avec des poulaillers communs

Par Léonard Plantain
29 avril 2021
Mis à jour: 29 avril 2021

Dans un immeuble HLM de Jausiers, dans les Alpes-de-Haute-Provence, la mairie a décidé d’offrir une poule à toutes les familles. Cette opération, « Une poule, une famille », remporte depuis un grand succès et s’étend à toutes les familles de la commune.

À Jausiers, neuf familles d’un immeuble HLM ont construit un poulailler de grand standing en matériaux recyclés pour accueillir dignement leurs neuf poules, toutes offertes par la mairie de leur commune, a rapporté France 3 Régions. Ces poules, qui ne sont pas un cadeau imposé mais qui ont été offertes avec l’accord de l’habitant, font aujourd’hui la joie des enfants.

En effet, avec ce poulailler partagé par les familles de l’immeuble : « On a tous quelque chose en commun. Le jeudi, on ramasse les œufs avec ma mère. Les autres jours, ce sont les autres personnes », s’enthousiasme Younes, un enfant de l’immeuble, qui apprend en même temps à s’occuper des poules et de leur lieu de vie.

« Il va falloir nettoyer, leur mettre de l’eau, de la nourriture et ramasser les œufs », a expliqué de son côté Samuel, un autre enfant se trouvant à l’arrière du poulailler, face à un grand tiroir permettant de le laver.

Depuis, sur la place du village, les habitants défilent, chacun avec un ticket pour récupérer leur poule aux heures de distribution organisées par la mairie. Et pour ceux qui n’ont pas d’extérieur, pas de soucis, puisqu’ils s’arrangent avec leurs voisins. « On est partisans de l’écologie. Et puis avoir un œuf tous les matins, c’est pas mal », a indiqué une mère de famille, venue avec ses enfants.

Au départ, l’idée est partie d’une plaisanterie entre conseillers municipaux. En effet, alors que la réduction des déchets était le sujet de discussion, une idée s’est présentée à eux : donner des déchets alimentaires aux poules et faire des gâteaux avec leurs œufs (non emballés). « Et puis, on s’est dit, pourquoi ne pas mettre un peu de légèreté dans cette période Covid ? » a déclaré Chloé Occelli, adjointe au maire de Jausiers. C’est ainsi que tout a commencé.

Une idée qui se révèle excellente, puisqu’en plus de participer à la réduction des déchets, les poules participent au lien social entre les habitants et au contact entre les enfants et la nature. « On est dans un milieu rural, où les enfants ont facilement accès à la terre. Il est important qu’on continue cette éducation. Qu’on leur apprenne ce qu’est une poule, comment on la nourrit, c’est essentiel », a partagé Chloé Occelli.

« La motivation première est le lien social. Le jour où nous avons distribué les poules, nous avons recommencé à échanger entre nous », a ajouté Chloé Occelli. Et dans la même lignée, des jardins partagés sont désormais en projet.

Depuis, 122 poules ont trouvé une famille d’accueil à Jausiers. Des poules qui viennent du département voisin, les Hautes-Alpes, nées à Saint-Bonnet-en-Champsaur, et qui semblent s’être parfaitement adaptées à leur nouvelle maison.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ