Pourquoi la musique de Shen Yun résonne dans nos âmes

Exploiter le pouvoir de la musique pour inspirer
Par Catherine Yang
21 janvier 2020 Mis à jour: 21 janvier 2020

Shen Yun Performing Arts utilise un ensemble unique, mélangeant les sons et les instruments de l’Est et de l’Ouest, mais ce qui rend la musique vraiment spéciale, dit le chef d’orchestre Chen Ying, c’est le sens de la musique.

« Je crois que notre musique essaie de réchauffer et d’élever le cœur des gens. Cela a quelque chose à voir avec notre croyance dans le rôle de la musique. Ce que la musique est censée être, c’est être positive pour le public », a déclaré Mme Chen.

« Elle les réconforte et les apaise, ou elle les inspire et les encourage », a-t-elle déclaré. « Donc, en ce qui concerne ce que nous essayons d’accomplir avec notre musique, c’est assez différent de beaucoup de méthodes qui essaient juste de faire […] ce qui est non conventionnel ou ce que d’autres personnes n’ont pas fait auparavant. »

Avant même qu’une seule note ne soit écrite, les compositeurs et les arrangeurs travaillent avec les chorégraphes et les concepteurs pour trouver une idée. Ensuite, de l’arrangement à la représentation, des couleurs de ton à l’architecture musicale, le chef d’orchestre travaille pour tout façonner à la recherche d’une idée artistique qui soit vraiment belle, positive et qui puisse être transmise au public.

Une grande partie de cette beauté provient de la tradition, a déclaré Mme Chen. Cet ensemble unique est en fait un hommage au meilleur des cultures orientale et occidentale, et Shen Yun cherche à chérir et à transmettre les valeurs traditionnelles qui se trouvent dans le meilleur de ces cultures.

Le chef d’orchestre Chen Ying. (Avec l’aimable autorisation de Shen Yun Performing Arts)

Une connexion vers des valeurs plus élevées

La musique a son origine dans les espaces sacrés. Que ce soit en Orient avec la musique des sages ou en Occident avec nos chants grégoriens, la musique a été utilisée pendant des siècles pour communiquer avec le ciel, exprimer les émotions humaines et se connecter au monde qui nous entoure.

« Dans la culture chinoise, il y a beaucoup de dictons sur la musique, comme ‘la musique vertueuse nourrit l’âme des gens’, et elle donne aux gens des indications ou un lien avec la nature », a déclaré Mme Chen. « Dans les temps anciens, les gens percevaient la nature comme spirituelle, étant connectés avec les cieux. »

« Je pense qu’à partir du moment où la musique a été créée, elle résonnait avec le corps, le ciel et la terre. »

Avec la Chine ancienne, les cinq tons de la gamme pentatonique avaient des relations directes avec les cinq éléments de notre monde physique et les cinq organes principaux de notre corps humain. Qu’il s’agisse de chanter ou de jouer des airs sur une flûte de bambou, la musique était censée aider à établir un lien entre le ciel, la terre et l’humanité.

En Occident, les chants et les hymnes ont commencé dans des lieux spirituels, utilisés pour transmettre le respect envers la protection divine et la relation entre les hommes et les dieux qui veillent sur eux.

« Je crois que dans la plupart des cultures, la musique était à l’origine destinée à la communication, une façon pour les personnes de transmettre le sens du divin dans leur cœur », a déclaré Mme Chen.

Une belle expérience musicale peut sembler intemporelle, susciter l’admiration et même nous émouvoir jusqu’aux larmes.

« Ce point de vue a été perdu au cours des dernières décennies », a déclaré Mme Chen. « Mais je pense que les musiciens et les autres artistes de Shen Yun partagent vraiment cette vision, ou mission, de restaurer ces trésors du passé et de ramener la tradition, le rôle positif que la musique peut jouer dans la vie des hommes. »

Les artistes de Shen Yun ne se contentent pas de croire en cette philosophie traditionnelle sur la musique, ils la vivent, a déclaré Mme Chen.

« Nous pensons que pour être un vrai artiste, un bon artiste, nous pensons qu’il est important de s’améliorer en tant que personne », a-t-elle déclaré. « Pour devenir une personne plus vertueuse. Même dans la Chine antique, les gens croyaient que tous les grands maîtres étaient aussi des personnes extraordinaires ; leur caractère et leur intégrité transparaissaient dans leur travail artistique. »

Mme Chen croit que les pensées pures et l’énergie que les artistes mettent dans leur travail transparaissent lors de chaque représentation. C’est pourquoi Shen Yun a été si bien accueilli par les publics du monde entier, quelles que soient leurs origines ou leur culture.

« Lors de nos concerts symphoniques, les gens nous disent souvent qu’ils ont été émus jusqu’aux larmes, et nous sentons simplement que leur cœur a été touché », dit-elle. « Les messages que nous essayons de leur transmettre sont positifs, authentiques et puissants, car ils sont le fruit de la bienveillance et de la sincérité. »

La musique de Shen Yun : le meilleur des deux mondes

Le rôle du chef d’orchestre est dynamique.

Si la tâche consistant à combiner deux langages musicaux très différents peut être herculéenne pour les arrangeurs, et jouer la musique incroyablement complexe un défi pour les musiciens, le chef d’orchestre, d’une certaine façon, en récolte les fruits avec un ensemble puissant et polyvalent au bout de ses doigts.

« Cette instrumentation élargit remarquablement la palette de couleurs et la polyvalence de notre orchestre, ses capacités stylistiques et sa vigueur », a déclaré Mme Chen. « Le fait que nous intégrions des instruments chinois – la pipa, le erhu, les percussions – nous donne la capacité et la polyvalence de raconter ces histoires de manière très vivante et authentique. »

« Pour un chef d’orchestre, vous devez connaître la musique, vous devez aimer la musique, vous devez avoir suffisamment de connaissances sur chaque instrument, et, très important, vous devez être capable de mélanger tous les sons des instruments ensemble pour contribuer à l’effet recherché. »

Parfois, l’histoire prend un tournant et les personnages se retrouvent dans un palais céleste, et la musique doit pouvoir évoquer un sentiment céleste, un son si convaincant qu’on entrevoit presque le ciel. Parfois, l’histoire fait appel à des guerriers sur un champ de bataille, et l’orchestre fournit la force, la puissance et l’intensité de la bataille. Parfois, la danse est une danse ethnique ou folklorique, et la musique prend le son des chevaux qui parcourent les prairies de Mongolie, par exemple.

Et puis il y a le timing, car tout – le fond animé, l’éclairage, la chorégraphie sur scène – dépend de la précision du tempo musical.

« C’est donc un travail très passionnant », a déclaré Mme Chen en riant. « C’est très amusant. »

« Je me sens vraiment privilégiée et honorée de faire quelque chose comme ça parce que j’aime et j’admire vraiment la musique de Shen Yun. Avoir l’opportunité d’utiliser mes compétences pour aider à donner vie à cette musique et la présenter au public est tout simplement extraordinaire. Je me sens incroyablement chanceuse de faire cela, à cause de l’idée qui se cache derrière la musique. »

« Dans l’ancienne Chine, les gens croyaient aussi que les idées derrière la musique étaient plus importantes que ce qui se trouve à la surface… et c’est pourquoi j’aime tant la musique de Shen Yun. C’est très inspirant et très stimulant en même temps. Elle peut être amusante, elle peut vraiment remonter le moral des gens. »

« Tout cela s’inscrit dans cette mission de célébrer le meilleur de l’humanité, à l’Est comme à l’Ouest, les valeurs et les héros du passé, voire d’aujourd’hui. »

RECOMMANDÉ