Pourquoi la neige est-elle devenue rouge sang en Antarctique ? Il s’agit du « sang des glaciers »

Par Laurent Gey - Epoch Times
2 mars 2020
Mis à jour: 2 mars 2020

En Antarctique, la neige a soudainement pris une teinte rouge sang. À l’origine de ce phénomène naturel, une algue appelée « Chlamydomonas nivalis » qui se développe chaque année lorsque les températures plus chaudes arrivent.

Évidemment, il ne s’agit pas de sang, mais d’algues des neiges également surnommées « sang du glacier ».

En sommeil pendant l’hiver, « elles rampent sur le manteau neigeux pour se reproduire à l’arrivée des beaux jours », explique le Muséum national d’histoire naturelle dans une vidéo explicative.

En cause, l’apparition de ces algues des neiges qui germent lorsque des températures plus chaudes surviennent, notamment entre octobre et février. La couleur de ces algues provient de la production de pigments rouges qui protègent le végétal des rayons ultraviolets du soleil.

Ce phénomène a notamment été observé récemment dans la station de recherche ukrainienne de Vernadsky, en Antarctique, dont les images ont été publiées par le ministère ukrainien de l’Éducation et des Sciences.

«Nos scientifiques les ont identifiées sous un microscope comme étant des Chlamydomonas nivalis chlamydomonas. […] Lorsque le temps devient favorable (et maintenant en Antarctique, c’est l’été), elles commencent à germer», écrit le ministère dans sa publication Facebook.

RECOMMANDÉ