Un prématuré de moins de 460 grammes qui a été maintenu au chaud dans un sac à sandwich et du papier bulle est maintenant en pleine forme

Par SWNS
14 octobre 2021
Mis à jour: 14 octobre 2021

Le bébé prématuré qui est né avec 15 semaines d’avance, pesant moins d’un kilo, et qui a été maintenu au chaud dans un sac à bulles, est sur le point d’avoir deux ans.

Le bébé Larenz Carr, qui est né à 25 semaines le 28 octobre 2019 à l’hôpital St. Michael de Bristol, en Angleterre, ne pesait que 0,37 kg.

Les médecins l’ont mis dans un sac à sandwich pour imiter l’environnement chaud de l’utérus de sa mère et tenter de réguler la température de son corps fragile. Ils l’ont ensuite gardé dans une couveuse, où il a été placé dans une enveloppe à bulles pour rester au chaud.

Le bébé Larenz Carr est né à 25 semaines de grossesse le 28 octobre 2019. (SWNS)

Le petit garçon a passé cinq mois dans l’unité de soins intensifs néonatals de l’hôpital Southmead à Bristol, avant d’être assez grand et fort pour rentrer à la maison avec ses parents, Vickie Carr, 29 ans, et Rohan Carr, 32 ans.

Larenz est l’un des plus petits bébés à être né et à survivre et les médecins ont été étonnés qu’il ait eu un battement de cœur aussi fort quand il est né.

Il était si petit que sa peau était transparente et qu’on pouvait voir ses organes à sa naissance. Mais le courageux Larenz a défié toutes les probabilités pour rentrer à la maison et il est maintenant en pleine forme.

Le plus beau, c’est que Larenz ne présente aucun retard de développement, à la grande surprise et au grand plaisir des médecins et de ses fiers parents.

Vickie Carr avec son nouveau-né, Larenz, en 2019. (SWNS)

La mère du premier enfant, Vickie, qui travaille comme monitrice d’auto-école, a déclaré : « Larenz avait l’air assez effrayant quand j’ai posé les yeux sur lui pour la première fois.

« Il était si petit. Il ressemblait à un petit alien avec sa peau toute brillante et transparente.

« C’est incroyable que les médecins lui aient sauvé la vie en le plaçant dans un sac à sandwich et du papier bulle pour le garder en sécurité et au chaud.

« C’est tout simplement incroyable qu’il n’ait rien eu d’anormal et qu’il soit rentré à la maison en bonne santé et en pleine forme.

« Il marche et n’est pas du tout retardé, c’est incroyable. »

Bébé Larenz. (SWNS)

La grossesse de Vickie se déroulait sans encombre jusqu’à ce que les médecins remarquent que son bébé ne grandissait pas lors d’un examen de routine à 20 semaines en septembre 2019.

Ils ont gardé un œil sur la jeune nouvelle maman. Mais lorsqu’elle est revenue avec un mal de tête à 21 semaines, ils lui ont dit qu’ils allaient devoir la garder et que son bébé pourrait devoir naître prématurément.

« Ils m’ont dit qu’ils voulaient garder mon bébé dans mon ventre aussi longtemps que possible », a déclaré Vickie.

« C’était terrifiant, je n’avais aucune idée de si mon petit garçon allait s’en sortir. »

Vickie a réussi à tenir jusqu’à 25 semaines et quatre jours, quand les médecins ont vu que son placenta était défaillant et l’ont emmenée d’urgence pour une césarienne.

Son mari, Rohan, était présent lorsque le couple a accueilli leur petit prématuré au monde.

Vickie Carr avec Larenz. (SWNS)

« Je ne l’ai pas vu avant qu’il soit emporté, mais Rohan a pu l’apercevoir et voir à quel point il était petit », a déclaré Vickie.

« Quand je suis allée à l’unité de soins intensifs néonatals quelques heures plus tard, j’ai été frappée de voir à quel point il était petit. Il avait la même taille que ma main et était si transparent. Il était tout brillant, comme s’il était couvert d’huile. »

Miraculeusement, Larenz a bien réagi et a juste dû rester à l’hôpital le temps qu’il prenne des forces et puisse respirer de manière autonome.

Il est rentré chez lui en mars 2020, pesant 2,2 kg et sans aucune assistance respiratoire.

Vickie Carr et Rohan Carr avec leur fils, Larenz. (SWNS)

« Il est tout simplement incroyable », a déclaré Vickie. « Il pèse maintenant 6 kg et marche. Il est tellement déterminé. C’est juste un bébé normal dont on n’aurait jamais su qu’il était prématuré.

« C’est un tel combatif. »

Rohan a dit : « Quand j’ai vu Lorenz pour la première fois, j’étais si effrayé et inquiet de ce que serait le résultat. Je n’avais jamais vu un bébé aussi petit. Nous étions tellement heureux qu’il soit en vie et c’est incroyable de voir comment il se porte maintenant.

« Il est notre petit miracle. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ