Pour la première fois au Paraguay, un bébé atteint de spina bifida a été opéré dans le ventre de sa mère

Par Mariana Buendia
10 octobre 2019 Mis à jour: 10 octobre 2019

Une femme a accouché d’une petite fille à Ciudad del Este, au Paraguay, après que des médecins eurent opéré son bébé atteint de spina bifida alors qu’il était encore dans son ventre. C’était la première intervention chirurgicale de ce type dans ce pays et elle a été couronnée de succès.

Malheureusement, la situation s’est accompagnée d’une autre tragédie, puisque son mari est décédé lors d’un accident quelques semaines avant la naissance du bébé.

Claudia Marilyn Méndez est une jeune femme de 28 ans originaire de Santa Rosa de Aguaray, dans le département de San Pedro, qui a récemment donné naissance à sa deuxième fille, Lia. Cependant, son parcours a été différent de celui de son premier enfant : à la 22e semaine de sa grossesse, une malformation communément appelée spina bifida a été détectée dans la colonne vertébrale du bébé, selon La Vanguardia.

À ce moment-là, la nouvelle a été vraiment dévastatrice à la fois pour la mère de famille et pour son mari. Claudia a expliqué que lorsqu’elle a reçu le diagnostic, après l’échographie, tout son monde s’est effondré : « Je me suis sentie super mal. J’étais désespérée, ce n’est pas facile pour une mère d’apprendre que son bébé a une malformation, nous n’avions pas de chemin [à suivre], nous ne savions pas quoi faire. »

Ainsi, les doutes et les questions sur la façon de réagir à la situation sont apparus rapidement. Un médecin spécialisé en chirurgie fœtale, le Dr Cristian Sosa, a été en mesure de guider le couple après une longue période de recherche d’experts en la matière. « Le Dr Cristian nous a expliqué toutes les possibilités que nous avions, détail par détail, et à partir de ce moment, nous avons commencé le traitement. Nous venions tous les samedis pour des examens ; cela dépendait beaucoup de l’évolution du bébé pour pouvoir subir l’intervention », a expliqué Claudia à La Vanguardia.

Les semaines se sont donc écoulées jusqu’à ce que l’opération ait lieu au Centre chirurgical du Sanatorium international de Ciudad del Este, avec le soutien de la fondation FETOSUR. Les parents, avec beaucoup de foi, ont espéré que tout se passerait bien, et c’est ainsi que l’opération a été un succès complet.

Image d’illustration (Pixabay/ Pexels)

L’équipe paraguayenne de spécialistes était composée du Dr Cristian Sosa, périnatologue et chirurgien fœtal, d’un gynéco-obstétricien et d’un neurochirurgien pour enfants. Le journal La Nación a expliqué qu’ils ont corrigé l’anomalie du tube neural dans le fœtus, connue sous le nom de myéloméningocèle.

Après l’opération réussie, Claudia a continué à être suivie en attendant la naissance de sa fille.

Malheureusement, une tragédie s’est produite et son mari a eu un accident quelques semaines avant la naissance de Lia. Cependant, les circonstances n’ont pas permis à Claudia de s’apitoyer sur son sort. Elle a réussi à puiser au plus profond de son être pour trouver la force de rester concentrée sur sa grossesse.

D’autre part, il était bien connu que l’opération permettrait au bébé d’avoir un meilleur pronostic au moment de la naissance. C’est ainsi que la naissance de Lia a eu lieu le 30 septembre. Le Dr Sosa a souligné que l’accouchement s’est fait par césarienne, que la petite pesait 2,85 kg et qu’elle était allaitée correctement par sa mère, d’après un article du média Extra.

Il a également ajouté : « Elle a de bons réflexes et une bonne sensibilité des membres, elle urine bien et va à la selle sans problèmes. » « Nous célébrons [la nouvelle], la satisfaction est si grande, si grande qu’elle ne rentre pas dans notre poitrine », s’est-il réjoui.

Si elle n’avait pas subi cette opération, bébé Lia aurait pu avoir les problèmes courants de ce type de diagnostic, tels que des problèmes pour marcher et l’hydrocéphalie.

RECOMMANDÉ