Près de 2000 personnes profitent d’un cours de spiritualité en ligne pendant la pandémie

Par Dorothy Li
31 mai 2021
Mis à jour: 31 mai 2021

Si la pandémie mondiale a changé la vie des gens, qu’il s’agisse de l’enseignement ou du travail à domicile ou de la vie sociale à domicile, beaucoup de personnes sont en proie à l’incertitude et à l’anxiété.

Un groupe de personnes a donc proposé des cours gratuits en ligne, partageant leur discipline pour traverser cette période de détresse. Près de 2000 personnes s’y sont déjà intéressées.

Le cours de Falun Gong en ligne est proposé depuis la fin du mois d’octobre 2020, a dit Lei Shizhong, l’un des organisateurs au Canada.

« Un sondage d’opinion montre une augmentation de 30 % du nombre de personnes en Amérique du Nord désireuses d’apprendre la méditation depuis le début de l’épidémie », a-t-il confié à Epoch Times. « Nous avons également reçu plus de demandes de gens qui voulaient savoir où ils pouvaient apprendre le Falun Gong. » Ils ont donc commencé des cours d’exercices en ligne en octobre dernier.

Ancienne discipline spirituelle, le Falun Gong, appelé aussi Falun Dafa, consiste en cinq exercices et des enseignements basés sur les valeurs morales universelles d’authenticité, de bonté et de patience. Le Falun Gong est devenu très populaire en Chine dans les années 1990, les sources officielles chinoises à l’époque estimaient qu’environ 70 à 100 millions Chinois, y compris des cadres du Parti, le pratiquaient.

Une photo d’archives de pratiquants de Falun Gong faisant des exercices à Guangzhou, en Chine, avant le début de la persécution en juillet 1999. (Minghui.org)

Il n’est pas surprenant que les demandes de cours en ligne aient augmenté pendant la pandémie. M. Lei a ajouté trois sessions supplémentaires par semaine pour répondre aux demandes croissantes et, la semaine dernière, le premier cours en français a eu lieu. Jusqu’à maintenant, près de 2000 personnes ont appris la méditation et les quatre exercices de mouvements doux du Falun Dafa.

Lisa Osanic, conseillère municipale de la ville de Kingston en Ontario, au Canada, a dit que le cours de deux heures l’avait aidée à bien dormir et qu’elle aimerait suivre d’autres cours pour se souvenir des mouvements des mains des cinq exercices de Falun Gong.

« Je souffre de grave arthrite mais, aujourd’hui, je n’ai eu aucun problème avec mes bras en faisant les exercices », a souligné Derryce, une étudiante, après un cours.

Silke, qui dirige un éco-resort haut de gamme en Colombie-Britannique, au Canada, a dit après un cours : « Il y a quelques jours, j’ai prié Dieu et j’ai demandé : ‘S’il vous plaît, montrez-moi une voie pour pratiquer.’ » Le lendemain, elle est tombée par hasard sur un message sur Facebook au sujet d’un cours d’enseignement du Falun Dafa et elle s’est inscrite sans hésiter.

Selon M.Lei, de nombreuses personnes sont initialement attirées par le Falun Gong en raison de ses effets curatifs. Ils espèrent guérir de leurs maladies et rester en forme, une situation similaire à celle qui prévalait lorsque la pratique a été présentée en Chine en 1992.

Les exercices faciles à apprendre sont adaptés aux personnes souffrant de handicaps physiques, a ajouté M. Lei.

« Le fait de les voir [les mouvements de Falun Gong] permet aux gens de se détendre », a dit Janice Nash, une participante.

M. Lei a reçu des commentaires sur les effets positifs sur la réduction de la pression, le soulagement de la douleur et l’amélioration de la qualité du sommeil, beaucoup de personnes pensent avoir trouvé la méthode d’élévation spirituelle qu’ils recherchaient depuis toujours.

Rosemary, une étudiante, a laissé ce message après un cours : « Je crois que j’ai enfin trouvé ce que je cherchais ! » Elle a dit avoir senti l’énergie circuler dans son corps.

Lettres de responsables élus

Des responsables élus ont également envoyé des lettres de vœux pour marquer la Journée mondiale du Falun Dafa cette année.

« Alors que tant d’entre nous se sentent incertains, isolés et seuls en raison de la pandémie de COVID-19, merci de proposer des cours de Falun Dafa en ligne pour aider notre bien-être mental, moral et physique », a dit la conseillère municipale Lisa Osanic dans une lettre adressée à l’Association de Falun Dafa du Canada le 26 avril.

Lettre de vœux de la conseillère municipale Lisa Osanic de la ville de Kingston, en Ontario, le 26 avril. (Avec l’aimable autorisation de l’Association de Falun Dafa du Canada)

Le maire Colin Basran de Kelowna, en Colombie-Britannique, a déclaré dans sa proclamation : « La première présentation du Falun Gong au public a eu lieu en Chine en mai 1992, il est aujourd’hui pratiqué dans des centaines de pays à travers le monde par des personnes de tous âges et de tous horizons. Il est toujours enseigné gratuitement par des bénévoles et peut être pratiqué individuellement ou en groupe. »

« Leurs contributions à notre société ont été particulièrement appréciées au cours de cette pandémie, notamment grâce aux séances de méditation en ligne gratuites de l’Association de Falun Dafa, contribuant ainsi au bien-être des Canadiens alors que nous endurons collectivement des épreuves », a écrit dans sa lettre la députée canadienne Marie-France Lalonde.

Dans sa proclamation, Phil M. Boyle, membre du Sénat de l’État de New York, a dit : « Grâce à leur pratique, les gens deviennent en meilleure santé, plus heureux et plus altruistes. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ