Préservé depuis 14 000 ans ; un chiot aurait mangé un rhinocéros laineux lors de son dernier repas

Par CNN
24 août 2020
Mis à jour: 24 août 2020

Les scientifiques étudiant le corps parfaitement conservé d’un chiot de l’ère glaciaire ont fait une découverte inattendue à l’intérieur de son estomac : un morceau qui pourrait provenir de l’un des derniers rhinocéros laineux.

Les chercheurs russes ont commencé à fouiller le corps poilu préservé – qui pourrait être d’un chien ou d’un loup – sur un site de Tumat, en Sibérie, en 2011.

Dans son estomac ancien de 14 000 ans, il y avait un morceau de chair poilu. Au début, les scientifiques ont supposé que le fragment appartenait à un lion des cavernes, en raison de sa fine fourrure jaune. Mais les tests effectués par les experts du Musée d’histoire naturelle de Stockholm ont révélé une autre histoire.

« Quand ils ont récupéré l’ADN, cela ne ressemblait pas à celle d’un lion des cavernes », a déclaré à CNN Love Dalen, professeur de génétique évolutive au Centre de paléogénétique, un partenariat entre l’Université de Stockholm et le Musée suédois d’histoire naturelle.

« Nous avons une base de d­onnées de référence et d’ADN mitochondrial de tous les mammifères, nous avons donc vérifié les données de la séquence par rapport à cela et les résultats sont revenus – c’était une correspondance presque parfaite pour le rhinocéros laineux », a déclaré M. Dalen.

« C’est du jamais vu. Je ne connais aucun carnivore de la période glaciaire à l’intérieur duquel on ait trouvé des morceaux de chair », a-t-il déclaré.

Après avoir daté l’échantillon au radiocarbone, les experts ont déterminé que les tissus du rhinocéros avaient environ 14 400 ans.

« Ce chiot, nous le savons déjà, date d’environ 14 000 ans. Nous savons également que le rhinocéros laineux s’est éteint il y a 14 000 ans. Donc, potentiellement, ce chiot a mangé l’un des derniers rhinocéros laineux restants », a-t-il déclaré.

Les scientifiques ne savent pas comment le chiot en est venu à avoir un morceau de rhinocéros dans l’estomac.

Edana Lord, doctorante au Centre de paléogénétique et co-auteur d’un article sur la disparition du rhinocéros laineux, a déclaré à CNN que les créatures auraient eu à peu près la même taille que le rhinocéros blanc moderne, ce qui rend peu probable que le chiot ait tué la bête lui-même.

Les chercheurs ont également trouvé curieux que le chiot soit mort peu après avoir mangé le rhinocéros.

« Ce chiot a dû mourir très peu de temps après avoir mangé le rhinocéros, car il n’est pas très digéré », a déclaré M. Dalen à CNN.

« Nous ne savons pas si c’était un loup, mais si c’était un louveteau, peut-être a-t-il croisé un bébé rhinocéros qui était mort, ou le loup (adulte) a mangé le bébé rhinocéros », a-t-il spéculé. « Peut-être que pendant qu’ils le mangeaient, la mère rhinocéros a eu sa revanche. »

RECOMMANDÉ