Le président Donald Trump a fait don de son salaire présidentiel à des agences gouvernementales, selon Kayleigh McEnany

Par Jack Phillips
1 octobre 2020
Mis à jour: 1 octobre 2020

L’attachée de presse de la Maison-Blanche, Kayleigh McEnany, a déclaré que les articles selon lesquels le président Donald Trump n’aurait payé que 750 dollars d’impôts sont une tentative de salir le président à l’approche des élections.

Au cours du week-end, le New York Times a déclaré avoir obtenu les dossiers financiers de M. Trump pour 2016 et 2017, affirmant qu’il avait payé ce montant. Le président Donald Trump s’est opposé à cette allégation, affirmant qu’il s’agit d’une histoire « totalement fausse ».

Kayleigh McEnany a dit au site Breitbart News Network lundi que M. Trump a donné la totalité de son salaire de 400 000 $ chaque année où il a été en fonction, disant que les électeurs ne se soucieront probablement pas des revendications du New York Times. Elle a déclaré qu’il a donné plus d’un million de dollars de son salaire à diverses agences gouvernementales.

« Les démocrates et les médias libéraux essaient désespérément de salir le président Trump avant les élections, mais cette attaque insignifiante n’a pas convaincu le peuple américain en 2016 », a déclaré Mme McEnany. « Pendant quatre ans, les hommes et les femmes oubliés de l’Amérique ont vu leur président sacrifier sa carrière éminemment fructueuse dans les affaires, donner généreusement son salaire et se battre inlassablement pour eux chaque jour. »

Kayleigh McEnany a ajouté que Donald Trump, en tant que président, n’a pas dirigé son empire immobilier et d’autres entreprises au cours des dernières années, ce qui lui a fait subir des pertes financières.

Des démocrates comme la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi (Parti démocrate, Californie), et le candidat à la présidence Joe Biden ont multiplié les attaques contre D. Trump, Nancy Pelosi affirmant que les finances de M. Trump sont une question de « sécurité nationale ». Selon l’article du NY Times, M. Trump aurait des dizaines de millions de dollars de dettes, qui pourraient être utilisées pour faire pression sur lui.

« Donc pour moi, c’est une question de sécurité nationale », a déclaré Mme Pelosi. « Le fait que vous pourriez avoir un président en exercice qui doive des centaines de millions de dollars qu’il a personnellement garantis aux prêteurs, et nous ne savons pas qui sont ces prêteurs », a-t-elle dit, suggérant à nouveau sans preuve que le président Donald Trump est redevable au président russe Vladimir Poutine.

Dimanche, le président Donald Trump a déclaré qu’il ne rendrait pas publics ses documents financiers parce qu’il fait l’objet d’un audit par l’Internal Revenue Service (IRS), l’agence fédérale responsable de collecter les impôts.

« Il est en cours d’audit. Ils sont sous audit depuis longtemps », a-t-il déclaré. « L’IRS ne me traite pas bien. »

Ces informations seront divulguées en temps voulu, a-t-il dit avant d’ajouter que cela ne sera fait que lorsque l’audit de l’IRS sera terminé.

L’avocat de la Trump Organization, Alan Garten, a fait une déclaration au NY Times à propos de ce rapport, disant que « la plupart des faits, si ce n’est tous, semblent être inexacts ».

« Au cours de la dernière décennie, le président Trump a payé des dizaines de millions de dollars en impôts personnels au gouvernement fédéral, y compris des millions d’impôts personnels depuis l’annonce de sa candidature en 2015 », a déclaré Alan Garten au journal.

Au cours des quatre dernières années, les agences de presse et divers responsables démocrates au niveau de l’État et du Congrès ont essayé d’obtenir les déclarations d’impôts de M. Trump. Ces déclarations ont fait l’objet de plusieurs batailles juridiques, dont certaines ont été portées devant la Cour suprême.

FOCUS SUR LA CHINE – La Chine revendique 4 inventions qui ne proviennent pas d’elle-même

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ