«Presque tuée» par son père étant bébé, elle s’est fait enlever la moitié du cerveau, voici ce qu’elle est devenue

Par Li Yen
30 juillet 2019 Mis à jour: 30 juillet 2019

Le 17 août 2012, ce jeune bébé a failli être tué par son père à l’âge de 8 mois. La moitié de son cerveau a dû être enlevée. Malgré cela, aujourd’hui elle a toujours le sourire aux lèvres !

« Il suffit de quelques secondes pour changer les choses pour toujours, de quelques secondes de frustration et de colère pour provoquer l’impensable », écrit la mère de Cheyenne, Amy Owensby, sur la page Facebook Prayers for Cheyenne (prières pour Cheyenne).

Quand Cheyenne Rae avait 8 mois, sa mère a demandé à son père, James Davis Jr., de l’aider à s’occuper d’elle, mais en moins de deux heures, un terrible incident est survenu.

« J’ai laissé mon bébé heureux et en bonne santé, âgé de 8 mois, avec son père pour la soirée. Une heure et demie plus tard, j’ai reçu l’appel qui a changé ma vie pour toujours. Mon adorable bébé ne respirait plus », a écrit Amy Owensby.

Cheyenne, du comté de Spartanburg, en Caroline du Sud, a été envoyée au Greenville Memorial Hospital par avion.

Après une hémorragie cérébrale, son crâne étant fêlé, on ne s’attendait pas à ce qu’elle survive. Mais au bout d’un mois, elle a été renvoyée chez elle, ce qui est un miracle aux yeux de sa famille. Elle pouvait répondre à sa famille et, parfois, elle rigolait aussi.

Le père, qui était déjà séparé de la mère de Cheyenne, a avoué avoir secoué Cheyenne alors qu’il s’occupait d’elle ce jour-là. Il a ensuite été condamné à 10 ans de prison.

« L’homme dont j’étais amoureuse, mon premier amour, mon amour de lycée, un gars que j’avais connu et avec qui j’avais partagé une vie de presque 10 ans, a fait ça à NOTRE fille. Tout mon monde s’est effondré », dit Amy Owensby.

Cheyenne a été sous sonde d’alimentation pendant au moins un an, a rapporté goupstate.com. Ce fut une période difficile pour la petite fille et sa mère pendant le lent processus de rétablissement.

« Cheyenne était une petite fille heureuse, en bonne santé et en pleine croissance, maintenant elle a du mal à faire les choses qu’elle maîtrisait il y a des mois », a écrit la mère. « Elle va très bien, mais c’est toujours déchirant de voir sa frustration quand elle ne peut pas faire quelque chose, même si elle fait des efforts, elle n’y arrive pas. »

Auparavant, le message sur Facebook indiquait qu’elle était complètement incapable de marcher à cause de problèmes d’équilibre.

« Elle lutte littéralement QUOTIDIENNEMENT contre ce qui lui a été fait… elle ne peut pas tenir un jouet et sa tasse en même temps, elle doit choisir ce qu’elle préfère tenir avant que sa main ne cesse de fonctionner », Amy Owensby posté en mai 2015.

Elle ne pouvait pas contrôler son pied droit ou bouger sa main droite parce que son cerveau gauche avait été enlevé.

« Nous nous sommes souvent arrêtées dans l’allée des chaussures où nous pleurons toutes les deux en voyant les chaussures qu’elle voulait, car à ce moment aucune chaussure ne tient pas sur son pied de ballerine », écrit la mère.

Mais heureusement, Cheyenne va de mieux en mieux !

Dès l’âge de 5 ans, Cheyenne pouvait sauter et jouer dehors joyeusement, selon sa page Facebook.

« J’aime Cheyenne plus que la vie elle-même, j’ai attendu des années pour l’avoir et je donnerais volontiers ma vie pour elle », a écrit cette mère attentionnée et aimante. « Tout ce que j’ai toujours voulu, c’est le meilleur pour elle, cette petite fille est tout pour moi. »

Maintenant, Cheyenne est une belle et adorable petite fille de 7 ans. Vous pouvez voir ses photos récentes affichées ci-dessous sur sa nouvelle page Facebook Keeping up with Cheyenne.

Nous sommes heureux que tout se passe bien pour elle. Continue de te tenir debout, Cheyenne !

RECOMMANDÉ