« Prêt au sacrifice ultime », l’adjudant David Garcia a sauvé 17 personnes de la noyade pendant la tempête Alex

Par Nathalie Dieul
8 octobre 2020
Mis à jour: 8 octobre 2020

L’adjudant David Garcia est un véritable héros. Alors que la tempête Alex faisait rage dans les Alpes-Maritimes, il a réussi à sauver 17 personnes d’une mort certaine vendredi dernier dans la vallée de la Roya, avec l’aide de la policière municipale Audrey Andrieu.

« On attendait trois ou quatre minutes de plus, il n’y avait plus personne », a déclaré David Garcia à LCI. En effet, la route où ces 17 personnes se trouvaient prises au piège dans une vague de boue s’est effondrée juste après le sauvetage.

Dans l’exercice de ses fonctions, le gendarme a d’abord été blessé à la tête lorsqu’il dégageait les routes un peu plus tôt vendredi. Après avoir été soigné et avoir reçu sept points de suture, il est reparti en mission pour aller à la recherche d’un agent des routes qui avait disparu depuis 45 minutes.

L’agent des routes explique au gendarme que des gens sont pris au piège par la montée des eaux et qu’il faut intervenir rapidement. David Garcia rejoint donc la policière municipale déjà sur les lieux, Audrey Andrieu. Celle-ci avait déjà de l’eau jusqu’à la taille et s’enfonçait.

« S’il y a un danger pour la population, on doit être prêts au sacrifice ultime », assure David Garcia. Du côté de la policière municipale, la détermination est aussi au rendez-vous : « Il fallait les sauver et les mettre en sécurité, c’était le principal », déclare-t-elle, même si elle a été blessée à l’œil juste après le sauvetage.

À eux deux, ils réussissent à mettre à l’abri les 17 personnes, parmi lesquelles des femmes, des enfants, des personnes âgées. L’acte de bravoure de ces deux héros a d’autant plus de valeur que la route s’est écroulée juste après le sauvetage de la dernière personne.

Le gendarme et la policière ont été à leur tour piégés par les eaux après leur action héroïque. Ils ont réussi de justesse à s’extraire de leur voiture, puis à se mettre à l’abri dans une maison vide. Ils n’ont pu rejoindre leurs collègues que 36 heures plus tard, alors que ces derniers n’avaient pas reçu de nouvelles d’eux pendant tout ce temps.

FOCUS SUR LA CHINE – Touché par le virus, Trump pourrait s’affermir davantage face à la Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ