Prier active les mêmes zones du cerveau que celles activées par les centres du plaisir

21 août 2018
Mis à jour: 5 avril 2019

Une étude montre que la prière active les mêmes zones du cerveau que celles activés par les centres du plaisir. Cette étude a été menée par les chercheurs de l’Université de l’Utah aux États-Unis.

L’équipe de neuroscientifiques a demandé à 19 fervents mormons de passer une IRM fonctionnelle tout en pratiquant leur foi. Dans la machine, ils ont lu des textes sacrés, prié et écouté des citations pour se connecter avec le divin.

« Nombreux étaient en larmes à la sortie de l’IRM », ont rapporté les chercheurs. Lorsqu’ils étaient en connexion avec le divin, « cela se voyait dans leur cerveau comme dans leur corps », remarque Michael Ferguson, co-auteur de l’étude.

Le principal résultat de l’étude : la spiritualité active le circuit de la récompense dans le cerveau. En d’autres termes, un croyant éprouve du plaisir à croire.

Si cet article vous a inspiré, n’hésitez pas à le partager !

Ces gens ont tellement de chance – c’est impensable qu’ils réussissent
à échapper à quelque chose comme ça
« Vous pensez que les miracles n’existent pas… Vous avez tort »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ