Le prix du pétrole chute alors que l’épidémie de coronavirus affecte la demande chinoise

Par Tom Ozimek
11 février 2020 Mis à jour: 11 février 2020

Les prix du pétrole ont chuté lundi, alors que les retombées de l’épidémie de coronavirus continuent de saper la demande chinoise en énergie.

À 5 h 30 le 10 février, les contrats à terme du West Texas Intermediate ont chuté de 0,85 % à 49,97 $ le baril (45,81 €), tandis que les contrats à terme du Brent ont baissé de 1,21 % à 53,78 $ le baril (49,30 €).

« La préoccupation demeure sur le fait que les marchés plus larges n’ont pas encore reflété l’impact complet de la perturbation », a déclaré à Reuters Ole Hansen, stratégiste de la Saxo Bank pour les matières premières.

« La Chine étant le plus grand consommateur de matières premières au monde, l’impact continue à se faire fortement sentir sur les principales matières premières, et le monde est confronté au plus grand choc de la demande depuis la crise financière mondiale de 2009. »

Le pétrole a chuté de plus de 20 % par rapport au pic atteint en janvier, après que la propagation du virus a affecté la demande du plus grand importateur de pétrole au monde et alimenté les craintes d’une offre excédentaire.

Afin d’atténuer la pression à la baisse sur les prix du pétrole, un comité technique qui conseille l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, dont la Russie, a recommandé de nouvelles réductions de la production pétrolière.

Le groupe, connu sous le nom d’OPEP+, a déjà mis en œuvre des réductions de 1,2 million de barils par jour (bpj) depuis janvier 2019.

Le ministre algérien de l’Énergie et président de la conférence de l’OPEP en 2020, Mohamed Arkab, a déclaré après une réunion extraordinaire du comité technique conjoint à Vienne la semaine dernière que l’organe consultatif recommande de réduire la production de 600 000 barils/jour supplémentaires jusqu’à la fin du deuxième trimestre.

Un communiqué de presse a noté que le comité attribuait la réduction de la demande de pétrole à l’épidémie de coronavirus.

« L’épidémie de coronavirus a un impact négatif sur les activités économiques, en particulier sur les secteurs du transport, du tourisme et de l’industrie, notamment en Chine, et aussi de plus en plus dans la région asiatique et progressivement dans le monde », a déclaré M. Arkab.

Alors que les prix du pétrole ont été mis à rude épreuve, les valeurs refuges comme l’or et les titres du Trésor américain sont devenues plus sûres en raison des craintes liées aux coronavirus.

« L’or est mieux à même de s’affranchir de l’incertitude géopolitique. Il assure une croissance et des performances positives lorsque d’autres actifs sont vendus », a expliqué David McAlvany, PDG du McAlvany Financial Cos, dans un entretien avec Epoch Times. « L’avantage de posséder de l’or en même temps que d’autres actifs plus traditionnels est d’augmenter le rendement total et de réduire la volatilité en ayant un actif qui se comporte de manière contracyclique. L’or agit comme une assurance. »

Entre-temps, les actions mondiales ont perdu plus d’un trillion de dollars (917 milliards d’euros) en valeur depuis le 21 janvier, date à laquelle le premier cas d’infection par un coronavirus a été confirmé dans l’État de Washington.

L’apparition du virus survient alors que l’économie chinoise connaît déjà sa croissance la plus lente depuis près de trois décennies.

« C’est comme Tchernobyl dans un sens », a déclaré Gordon Chang, auteur et expert de la Chine, à Epoch Times, en référence à l’accident nucléaire survenu en Union soviétique en 1986.

Si la panique continue jusqu’en avril ou mai, elle aura un « effet énorme » sur l’économie chinoise cette année, a-t-il dit.

« Si la situation n’est pas maîtrisée rapidement, les usines quitteront la Chine », a-t-il ajouté.

« Je ne sais pas où va le coronavirus, mais le facteur d’incertitude change la perception du marché quant à l’endroit où vous devriez placer votre argent », a déclaré M. McAlvany, « et vous pouvez déjà voir la trace des dollars qui se déplacent vers des lieux sûrs. »

RECOMMANDÉ