Des professeurs à la retraite célèbrent leur 50eme anniversaire de mariage par une séance photo

Par Louise Bevan
21 septembre 2021
Mis à jour: 21 septembre 2021

Deux professeurs d’anglais à la retraite, mariés depuis 50 ans, ont participé à une séance photo commémorative initiée par leur voisine photographe. Il en résulte une série de portraits étonnants, un témoignage d’amour et de longévité.

La portraitiste Marla Michele Must, 53 ans, qui vit dans la région de Detroit, aux États-Unis, tient un studio depuis 10 ans. Jane et Bob Eberwein vivent de l’autre côté de la rue depuis 50 ans.

(Avec l’aimable autorisation de Jane et Bob Eberwein via Marla Michele Must)

« J’aime capturer les relations entre les gens », déclare pour Epoch Times Marla Michele Must, qui photographie habituellement des familles et des lycéens en fin d’études.

Au fil des ans, depuis sa fenêtre, elle a observé Jane et Bob se promener dans le quartier, bras dessus, bras dessous, prenant soin l’un de l’autre. « Ils sont si affectueux l’un pour l’autre, c’est si beau de les regarder. »

Les deux anciens professeurs de la faculté d’anglais de l’université d’Oakland, dans le Michigan, se sont rencontrés sur le campus en 1969, et leur romance a commencé. Bob se souvient même de la tenue que portait Jane le jour de leur rencontre : une courte tenue blanche deux pièces.

Ils se sont mariés le 10 juillet 1971.

(Avec l’aimable autorisation de Jane et Bob Eberwein via Marla Michele Must)

Au fil des ans, la relation du couple marié s’est cimentée et ils apprécient faire beaucoup de choses ensemble.

« Nous avons pris l’habitude de faire des promenades plusieurs fois par jour, bien que des limitations physiques aient réduit le nombre de kilomètres parcourus ces derniers temps », ont déclaré les Eberwein aux médias. Ils aiment aussi se retrouver, jardiner et parler de leurs chats. Ils assistent régulièrement à la messe dominicale à l’église Holy Name.

Avant que la pandémie ne frappe l’année dernière, Marla a rencontré le couple lors d’une de ses promenades et leur a demandé depuis combien de temps ils étaient mariés. Lorsqu’ils lui ont dit qu’ils allaient justement fêté leur 50anniversaire de mariage, Marla a eu l’idée de célébrer cette étape importante avec une séance photo.

Jane et Bob ont adoré l’idée. Les premiers mois de la pandémie ont mis en suspens leurs projets, mais lorsque les restrictions sanitaires ont été levées, Marla a relancé l’idée.

(Avec l’aimable autorisation de Marla Michele Must)

« Nous avons parlé de ce qu’ils allaient porter et j’ai eu l’idée de demander à Jane si elle avait encore sa robe de mariée », raconte Marla Michele Must. Heureusement, Jane l’avait toujours, ainsi que le voile.

Si l’idée a plu à Jane, elle a aussi découvert que la robe lui allait toujours, ce qui, selon elle, a ajouté de la « joie de la fête ». Quant à Bob, il portait un costume bleu, et sa femme l’a trouvé « très, très beau ».

Le journée de la séance de photos était extrêmement chaude. Cependant, Marla a choisi son emplacement avec précaution, en tenant compte des besoins du couple et de l’utilisation d’une canne pour Bob. Jane ayant toujours admiré les hortensias de Marla, la photographe lui a acheté un bouquet pour la séance.

« La suite a été tout simplement magique », explique Marla. « C’était tellement facile et naturel de travailler avec eux étant donné l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre. Tout ce que j’avais à dire était ‘regardez-vous l’un l’autre’, et ils se regardaient et leurs visages s’illuminaient. »

(Avec l’aimable autorisation de Marla Michele Must)
(Avec l’aimable autorisation de Marla Michele Must)

Pendant la séance, plusieurs passants se sont arrêtés pour féliciter les Eberwein pour leur anniversaire.

Marla Michele Must a partagé une série de photos de la séance sur Instagram, en faisant un clin d’œil, dans une légende, à l’histoire professionnelle du couple : « Il semble que l’anglais soit vraiment une langue romantique. »

Les Eberwein ont été ravis par les photographies. Pour Jane, heureuse que Marla ait capturé le sourire naturel de son mari, les photos « renforcent le sentiment que beaucoup de choses restent les mêmes qu’en 1971, malgré les nombreux défis auxquels tout couple serait confronté pendant un demi-siècle. »

« La longévité et la chance jouent des rôles plus importants que nous voulons l’admettre », a déclaré Jane. « L’amitié compte aussi. Nous considérons notre histoire d’amour comme à une amitié qui a pris feu. »

(Avec l’aimable autorisation de Marla Michele Must)

En tant que catholiques, le couple considère le mariage comme un sacrement. Jane pense que la confiance réciproque est au cœur d’un partenariat durable. Pour Bob, il s’agit de « continuer à être amoureux ».

Inspiré par Jane et Bob, Marla veut maintenant élargir son répertoire pour inclure d’autres personnes ayant des histoires uniques à raconter. « J’aimerais que les gens aillent sur mon site Web, qu’ils m’envoient un message en quelques phrases et qu’ils me fassent part de leur histoire spéciale et enchanteresse pour que j’aie l’occasion de les photographier et de les présenter », a-t-elle expliqué à Epoch Times.

(Avec l’aimable autorisation de Marla Michele Must)

Qu’il s’agisse d’anniversaires, d’adoptions, de retrouvailles, de militaires ou encore de victoires contre l’adversité, la photographe espère établir des liens avec des personnes de tous horizons. « C’est un travail si beau, si gratifiant et qui nourrit vraiment mon âme », a-t-elle déclaré.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ