Profil des tireurs de Californie, inspirés par Daech

6 décembre 2015
Mis à jour: 26 février 2016

Tashfeen Malik, la tireuse de Californie, aurait prêté allégeance au groupe terroriste Daech, le jour même où son mari et elle ont tué 14 personnes et fait 21 victimes.

Cette information vient de sources policières citées par CNN et confirmées par NBC News, au lendemain de l’attaque terroriste du 2 décembre. Les autorités ont également décrit le mari, Syed Farook, comme s’étant radicalisé en Arabie Saoudite.

Jim Sciutto, correspondant de CNN, révèle que Tashfeen Malik aurait publié un message de soutien au leader de Daech, Abu Bakr al-Baghdadi, sur un compte Facebook portant un nom d’emprunt. Le message aurait été posté « juste avant l’attaque » selon les enquêteurs.

Ce sont les appareils électroniques utilisés par ces extrémistes qui ont révélé les informations aux enquêteurs.

Bien qu’on n’en sache pas beaucoup sur Tashfeen Malik, elle n’a jamais été aperçue autrement qu’avec un voile intégral en public, lui recouvrant le visage.

Les armes qui auraient servi à la fusillade sur le Centre de soins aux personnes handicapées et aux échanges de tirs avec la police. Le 4 décembre, à San Bernardino (Californie) aux États-Unis. (Photo by San Bernardino County Sherrif's Department via Getty Images)
Les armes qui auraient servi à la fusillade sur le Centre de soins aux personnes handicapées et aux échanges de tirs avec la police. Le 4 décembre, à San Bernardino (Californie) aux États-Unis. (Photo by San Bernardino County Sherrif’s Department via Getty Images)

Les enquêteurs pensent désormais que Syed Farook aurait en fait été radicalisé par sa femme, Tashfeen Malik, a rapporté Fox News. Les sources policières avancent qu’il y a de « très grandes » possibilités que Tashfeen Malik ait enrôlé son mari, telle une entraîneuse terroriste.

Syed Farook était décrit par son père comme un fervent musulman, qui allait au travail et priait. Ses collègues l’on décrit comme un homme pacifique, seulement jusqu’à son retour d’Arabie Saoudite avec sa nouvelle épouse.

Syed Farook annonçait lui-même, sur son profil d’un site de rencontres où il était inscrit avant de rencontrer Tashfeen Malik, qu’il recherchait une partenaire très religieuse.

Plusieurs jours après le massacre, Daech semble avoir récupéré cet évènement à son compte. Il a salué l’attaque, sans pour autant la revendiquer, comme le groupe terroriste a l’habitude de procéder pour les attentats de ces dernières années, dont ceux plus récents de Paris et de Tunis.

Version anglaise : Female California Shooter Pledged Allegiance to ISIS on Facebook: Reports

RECOMMANDÉ