Le « projet Nightingale » de Google recueille secrètement des données personnelles sur la santé de millions d’Américains

Par Katabella Roberts
18 novembre 2019 Mis à jour: 18 novembre 2019

Selon le Wall Street Journal, Google collabore avec l’un des plus importants systèmes de santé des États-Unis pour collecter et analyser les informations personnelles sur la santé de millions de citoyens dans 21 États.

Le géant de la technologie aurait fait équipe l’année dernière avec Ascension, le plus grand système de santé à but non lucratif du pays, basé à St. Louis. Le partage de données s’est accéléré depuis l’été.

Baptisé Nightingale, le projet a permis aux deux sociétés de collecter des données personnelles sur des patients, notamment des résultats de laboratoire, des diagnostics de médecin et des enregistrements d’hospitalisation, ainsi que le nom et la date de naissance des patients.

Google a déclaré qu’il envisageait d’utiliser les données pour créer un nouveau logiciel qui permettra d’améliorer les soins prodigués aux patients et de leur proposer des modifications.

Les patients et les médecins n’ont pas été informés du partage de leurs données et n’ont pas donné leur consentement, selon l’article.

Une personne connaissant bien le projet a déclaré au journal qu’au moins 150 employés de Google avaient déjà accès à une grande partie des données sur des dizaines de millions de patients.

Quelques heures à peine après la révélation du projet secret, les deux sociétés ont annoncé leur collaboration dans un communiqué de presse, dans laquelle le projet commun verrait les données d’Ascension transférées sur la plate-forme Cloud de Google.

Selon le communiqué, le projet commun vise à « optimiser la santé et le bien-être des individus et des communautés et à fournir un portefeuille complet de capacités numériques qui améliorent l’expérience des consommateurs, des patients et des prestataires cliniques d’Ascension dans le continuum de soins ».

Eduardo Conrado, vice-président exécutif de la stratégie et des innovations chez Ascension, a déclaré : « À mesure que l’environnement de la santé évolue rapidement, nous devons nous transformer pour mieux répondre aux besoins et aux attentes de ceux que nous servons, ainsi que de nos propres aides et professionnels de santé. »

« Cela nécessitera l’intégration programmatique de nouveaux modèles de soins fournis via les plateformes, les applications et les services numériques qui font partie de l’expérience quotidienne de ceux que nous servons. »

Selon le communiqué, le partenariat explorera également des applications d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique afin d’améliorer la qualité et l’efficacité des cliniques, la sécurité des patients et d’accroître la satisfaction des consommateurs et des fournisseurs.

Tariq Shaukat, président de Google Cloud, a ajouté : « Ascension est un chef de file dans l’amélioration de l’accès des patients aux soins dans toutes les régions et dans tous les milieux, en particulier ceux des communautés défavorisées. Nous sommes fiers de collaborer avec eux dans leur transformation numérique. »

« En travaillant en partenariat avec des systèmes de santé de premier plan tels qu’Ascension, nous espérons transformer la prestation des soins de santé grâce à la puissance du Cloud, à l’analyse de données, à l’apprentissage automatique et à des outils modernes de productivité, en vue d’améliorer les résultats, de réduire les coûts et de sauver des vies. »

Ascension a également déclaré que son travail avec Google avait été conforme à la loi HIPAA (sur les assurances maladies) et « reposait sur un effort vigoureux en matière de sécurité, de protection des données et sur le respect des exigences strictes d’Ascension en matière de traitement des données ».

RECOMMANDÉ