Un promeneur et son chien attaqués par des corneilles à Strasbourg : « J’ai terminé aux urgences »

Par Nathalie Dieul
9 juin 2021
Mis à jour: 9 juin 2021

Alors qu’il promenait son chien dans un parc de Schiltigheim, dans l’agglomération de Strasbourg, un retraité a été attaqué par des corneilles mercredi 2 juin. Les oiseaux ont probablement essayé de protéger leurs petits en cette période de reproduction.

« C’était digne d’une scène d’un film d’Hitchcock avec les corbeaux, en moins impressionnant », témoigne cet habitant de Schiltigheim, en entrevue auprès de nos confrères d’Actu Strasbourg.

C’est dans un grand parc au bord de l’Ill que se trouvait Serge Heller avec son chien, comme chaque matin, près de son domicile, lorsque le duo a été attaqué par ce qu’il croyait être des corbeaux. Selon Camille Fahrner, du Service médiation de la Ligue de protection des oiseaux (LPO), « il est possible qu’il s’agisse de corneilles », explique-t-elle à France 3. « Très souvent, les gens ont du mal à identifier les espèces. »

L’évènement a eu lieu aux alentours de 9 h 30. « J’ai croisé deux femmes et un homme avec un berger allemand. J’ai alors décidé de mettre une laisse à mon chien. En me baissant, je sens passer un oiseau qui me frôle, comme un coup de vent », raconte le retraité.

« Deux oiseaux, peut-être des corbeaux, ont foncé vers moi. J’ai d’abord vu un corbeau posé sur la clôture qui a commencé à crier croa, croa ! Il a volé vers moi en m’attaquant. Un deuxième est arrivé d’un arbre par-derrière », témoigne Serge Heller.

Blessé au cuir chevelu, l’homme s’est débattu et a crié à l’aide. « Je me suis mis à saigner beaucoup, je n’ai pas forcément eu mal », se souvient le retraité qui a réussi à regagner son domicile. Sa femme et sa fille, « un peu paniquées », ne comprenaient pas ce qui lui était arrivé.

Une fois désinfecté et douché, le blessé est allé à l’hôpital par précaution. « J’ai terminé aux urgences », explique celui qui tient à rendre son histoire publique pour avertir les promeneurs. « À proximité de ce parc, il y a aussi une crèche, un collège et un lycée. Si un enfant est pris pour cible, il ne pourra peut-être pas se défendre », s’inquiète-t-il.

Selon plusieurs témoins, Serge Heller n’est pas la seule personne qui se soit fait attaquer en milieu de semaine dernière à cet endroit situé place de Bourgogne, en lisière de la cité du Marais. « Georges, un voisin, s’est fait attaquer, il y avait du sang », explique au micro de France Bleu Paul, qui se trouvait dans les jardins partagés.

Selon la LPO Alsace, aucune attaque de ce genre n’a jamais été signalée dans le passé. « C’est vraiment exceptionnel », assure Camille Fahrner.

« On pourrait imaginer que des jeunes corbeaux ou corneilles étaient au sol et que les parents ont voulu les protéger et se sont un peu rapprochés du promeneur », ajoute Cathy Zell, de la LPO Alsace, qui confirme qu’il n’y a « jamais eu de faits identiques dans le passé ».

En attendant que la période de reproduction se termine, la LPO recommande d’éviter le secteur.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ