Puy-de-Dôme : des bénévoles se sont mobilisés pour nettoyer le vallon de Malauzat envahi de pneus

Par Emmanuelle Bourdy
19 août 2020
Mis à jour: 19 août 2020

C’est sur la commune de Malauzat (Puy-de-Dôme), que des pneus s’entassaient dans la nature, polluant le vallon situé entre Malauzat et Volvic. Une poignée de bénévoles ont décidé d’y mettre un terme, entreprenant un vaste opération de nettoyage depuis lundi 17 août.

Des bénévoles ont commencé à enlever les nombreux pneus qui jonchent le sol du vallon de Malauzat, depuis ce lundi 17 août, rapporte La Montagne. Voulant faire du lieu un espace propre, les bénévoles ont estimé que neuf jours étaient nécessaires. Mais le chantier avançant bon train, ils devraient probablement terminer plus tôt que prévu, même si l’opération est ardue en raison d’un sol boueux.

Les scouts de l’Oise sont les initiateurs de ce projet. Ils avaient donc proposé leurs services au Conservatoire d’espaces naturels d’Auvergne. La commune de Malauzat s’est alors mobilisée, des membres et des réfugiés de l’Association CeCler se sont également joints à l’équipe de bénévoles, qui s’exécute avec enthousiasme.

Ce dépôt d’ordures sauvages se compose d’environ mille pneus, mais également de divers objets tels que de vieux écrans, de la laine de verre ou encore du tout-venant. « Ça fait au moins vingt ans que cette décharge sauvage existe. Il y a déjà eu une opération de nettoyage il y a dix ans. Mais les gens en ont remis. C’est une vraie plaie », regrette l’adjoint au maire, Raphaël Roussy, ainsi que le relate encore La Montagne.

De plus, un chemin carrossable permet aux pollueurs de déposer leurs ordures dans ce vallon en toute simplicité, malgré le fait qu’une décharge se trouve à proximité. En effet, la déchetterie de Volvic se situe à seulement quelques centaines de mètres de cet endroit.

La commune de Malauzat aimerait stopper ces dépôts d’ordures sauvages. Elle va donc étudier attentivement les moyens de faire cesser cette pollution, d’autant plus qu’elle souhaiterait valoriser le vallon par la suite.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ