Puy-de-Dôme : le département met en place un dispositif permettant aux habitants d’accueillir des mineurs étrangers

Par Emmanuelle Bourdy
17 janvier 2021
Mis à jour: 17 janvier 2021

En raison de l’afflux de migrants mineurs dans le Puy-de-Dôme, le Département lance un appel aux familles qui souhaiteraient bénévolement les accueillir. Ce dispositif a dû être installé après avoir constaté une pénurie de places d’hébergement disponibles. Pour pouvoir participer à ce projet appelé « Sésame », les familles doivent au préalable répondre à certains critères.

Le projet Sésame a vu le jour avec l’afflux croissant de migrants mineurs non accompagnés (MNA), n’ayant plus suffisamment de places d’hébergement disponibles au niveau du département. Ces mineurs, après avoir été reconnus par la justice, doivent donc être placés. Ce dispositif permet ainsi aux familles intéressées d’accueillir ces jeunes MNA.

Ainsi que le rapporte France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, Sarah Klisnick, directrice prévention et protection de l’enfance au Conseil départemental du Puy-de-Dôme explique que « le dispositif a été développé à titre expérimental sur le département depuis 2019. […] Les premiers accueils de jeunes MNA ont eu lieu à partir de septembre 2019 ». Elle ajoute : « Cela nous permet de proposer la prise en charge de certains mineurs, confiés à l’Aide sociale à l’enfance au sein de familles d’accueil bénévoles, portées par l’association Atelier logement solidaire. »

Afin de pouvoir participer à ce programme départemental, les candidats doivent au préalable remplir un dossier de candidature. Ils doivent par ailleurs assister à une réunion d’information, avoir un entretien pour évaluer aussi bien leurs motivations que leurs capacités éducatives et citoyennes, précise Actu.fr. Ils doivent également suivre une formation et signer une convention.

Concernant les conditions d’accueil, les candidats doivent en effet posséder une chambre individuelle pour le jeune qu’ils accueillent. Leur habitation doit également être située à proximité d’un établissement ou des transports scolaires, ajoute encore Actu.fr. Ces familles d’accueil sont bénévoles, mais perçoivent cependant, du conseil départemental, une indemnité journalière pour les dédommager des frais de nourriture et de loisirs.

Quant aux familles d’accueil pouvant héberger un MNA, l’appel s’adresse aussi bien à des couples avec ou sans enfants, à des personnes encore actives ou à la retraite, et même des personnes seules peuvent accueillir un mineur, dans la mesure où elles remplissent les conditions énumérées ci-dessus.

La durée de l’hébergement peut varier selon les disponibilités de chacun. Celle-ci peut être un temps plein pour une période de six mois à un an renouvelable jusqu’à la majorité du jeune, mais elle peut également n’être qu’occasionnelle, pendant les week-ends ou les vacances. Toutefois, la responsabilité du mineur appartient toujours au conseil départemental.

Pour les personnes intéressées, toutes les informations sont accessibles sur le site Atelier logement solidaire.

ÉLECTIONS AMÉRICAINES – Deuxième impeachment contre Trump

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ