Puy-de-Dôme: une maman découvre un ver dans une boîte de lait en poudre pour bébé

Par Alexandre Roche-Nuit
14 février 2020 Mis à jour: 14 février 2020

Une mère de famille qui habite à La Bourboule, une commune du département du Puy-de-Dôme, a découvert avec inquiétude un ver dans une boîte de lait en poudre de la marque Gallia (Galliagest 0-6 mois).

Lundi 10 février et en congé maternité, Stéphanie s’apprêtait à préparer un biberon pour son fils de 2 mois et demi lorsqu’elle fit une découverte plutôt écœurante : un ver se trouvait dans la boîte de lait en poudre, déjà utilisée pour d’autres biberons précédents.

Inquiète pour la santé de son bébé qui venait d’être hospitalisé pour une bronchiolite, Stéphanie a appelé l’enseigne, appartenant au groupe Danone. Mais celle-ci lui a affirmé qu’une telle présence étrangère était « impossible ».

Pourtant, cela a bien eu lieu.

« Il est impossible qu’un ver se soit introduit sur la chaîne de production, car nous travaillons en circuit fermé. Le lait est mis en boîte dans une atmosphère modifiée qui contient moins de 2 % d’oxygène et qui empêche toute vie. S’il y a eu un problème c’est lors du stockage, mais il faudrait nous transmettre les boîtes afin que l’on puisse faire les investigations nécessaires », a expliqué la responsable de la communication de Gallia.

Cependant, d’autres cas similaires ont déjà été signalés en France. Alors avant d’envisager de redonner la boîte, Stéphanie et son mari souhaitent prendre contact avec d’autres familles, qui ont connu le même genre de mésaventure.

En effet, en décembre 2019, l’histoire d’un bébé de 3 mois et demi régurgitant un ver près de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) avait été relatée par France Bleu Armorique. Une autre histoire similaire avait également eu lieu dans les Landes.

« J’ai vu l’histoire de ces parents originaires des Landes qui ont retrouvé un ver dans le biberon dans leur bébé. Je suis entré en contact avec eux et ils ont eux-mêmes eu trois contacts de parents confrontés à des cas similaires », a confié la jeune mère de famille.

« C’est inquiétant en si peu de temps. On veut comprendre. Si il y a un problème chez Gallia, il faut le régler pour que ça n’arrive pas à d’autres familles. »

RECOMMANDÉ