Pyrénées-Atlantiques : un septuagénaire trachéotomisé se fait verbaliser après avoir ôté son masque pour se faire comprendre de ses proches

Par Emmanuelle Bourdy
9 septembre 2020
Mis à jour: 10 septembre 2020

Les verbalisations vont bon train pour ceux qui n’ont pas leur masque ou qui, simplement, s’aviseraient de le baisser pour s’exprimer. C’est ce qui est arrivé à ce septuagénaire trachéotomisé, qui, pour se faire entendre, avait enlevé son masque. Il s’est fait verbaliser illico presto.

C’est à Serres-Castet (Pyrénées-Atlantique), dans la galerie marchande de l’Intermarché, qu’un homme âgé de 70 ans s’est fait verbaliser, rapporte ladepeche.fr. Trachéotomisé, l’homme avait enlevé quelques instants son masque pour pouvoir se faire entendre de sa fille et de son petit-fils. Tous étaient impuissants devant l’intervention des gendarmes.

Loïc, le petit-fils du septuagénaire, s’est exprimé avec colère dans les colonnes du quotidien La République des Pyrénées. Loïc explique en effet : « Nous étions devant le distributeur automatique de billets et devions nous rendre chez le lunetier, pour qu’il achète une nouvelle monture. Pour me parler, il a en effet baissé son masque, il est obligé d’appuyer sur une canule pour discuter. Mais là, d’un coup, ces deux femmes gendarmes sont arrivées, ont demandé ses papiers à mon grand-père et ont très vite dressé la contravention avec leur tablette. »

« J’ai eu beau protester, elles n’ont rien voulu entendre », renchérit-il, ajoutant : « On n’a même pas pu discuter, leur expliquer la situation. » « C’est une honte de s’en prendre ainsi à un handicapé », s’insurge-t-il encore.

Il conclut : « Nous le portions, et c’est normal. Le seul oubli, c’est que mon grand-père n’avait pas avec lui son certificat médical. Mais bon, il est trachéotomisé, ça se voit. Et si aujourd’hui on en arrive à ce genre de situation, le système français va très mal. »

FOCUS SUR LA CHINE – Hommage aux morts inhabituel à Wuhan

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ