Pyrénées: il nettoie la montagne de ses déchets à la main et perpétue la tradition du « portage à dos d’homme »

Par Emmanuelle Bourdy
5 mai 2021
Mis à jour: 7 mai 2021

Il s’est mis en tête de nettoyer la montagne. Son fief : les Pyrénées-Orientales. Son but : enlever les déchets, y compris les plus volumineux, et cela « en perpétuant la tradition d’antan du portage à dos d’homme ». « Il », c’est Jimmy Vial. Cet homme, âgé de 52 ans, a également créé une association dans l’espoir de faire des émules.

Jimmy Vial, un quinquagénaire passionné de trail, arpente les alpages des Pyrénées-Orientales avec son équipement de sherpa et un objectif bien précis. « Nous nettoyons, dépolluons les sites, démontons les installations, trions puis rapatrions et recyclons tous les débris et déchets récupérés », explique le sportif sur le site de l’association loi de 1901 – à but non lucratif et d’intérêt général – qu’il a créée en janvier 2021. Baptisée « Rêves Ô sommets », l’association mentionne également que « par choix et idéologie, toutes nos interventions, toutes nos actions sont réalisées à pied et en perpétuant la tradition d’antan du ‘Portage à dos d’homme’ ».

Et pour mener à bien cette mission, Jimmy Vial a demandé l’aide de la commune de Porta, ce qui lui a permis d’acheter ses premiers équipements, rapporte France Bleu. Après les avoir démontés et découpés, il ramène sur son dos des gros déchets comme des roues, des tôles, des bidons, des carcasses d’avion ou d’autres installations laissés à l’abandon, tels que « les installations obsolètes, les aménagements touristiques, industriels, agricoles, militaires aujourd’hui abandonnés et oubliés ». Ces installations sont, dans un premier temps, localisées et recensées pour pouvoir établir une cartographie complète de celles-ci. Jimmy Vial fait d’ailleurs appel aux randonneurs, aux bergers et aux chasseurs pour l’aider en ce sens.

Bien entendu, avec les membres de l’association, Jimmy Vial ramasse également les « petits déchets (papiers, bouteilles, emballages…) », trouvés lors des interventions. « [Nous] nettoyons tous les chemins de randonnée parcourus et leurs abords », souligne-t-il sur le site de l’association.

Jimmy Vial explique qu’il parcourt « chaque année 2 000 kilomètres en montagne » et où qu’il aille, il constate que « de gros débris » sont laissés à l’abandon « depuis des décennies », relate France Bleu. « Plus personne ne [s’en] préoccupe », s’indigne l’homme, qui reconnaît que pour cette raison, l’idée lui « trottait dans la tête depuis longtemps. » Il se disait alors : « Il faut vraiment faire quelque chose. Et si l’accès est impossible en véhicule,  je redescendrai ces déchets à la main ! »

C’est ainsi qu’il parcourt les montagnes, « hors des sentiers battus, sur des sites inaccessibles à tout véhicule terrestre ». Pour Jimmy Vial, il est primordial de nettoyer la montagne, car non seulement ces déchets sont « de véritables cicatrices » qui la défigurent, mais ils représentent également « un danger pour les promeneurs, les animaux sauvages ou d’élevage ». L’association précise encore que les interventions se font « sur tous les milieux montagnards : sommets, vallées, rivières », ajoutant qu’elle œuvre « pour une remise en l’état de l’espace montagnard, une restauration écologique et paysagère, un retour à l’état initial, vierge et sauvage ».

France Bleu rapporte encore qu’en l’espace de trois mois, sept sites de la Vallée du Carol ont ainsi été nettoyés par les membres de l’association, ce qui représente environ deux tonnes de déchets. Il va sans dire que l’association recherche toute personne de bonne volonté désireuse d’apporter son aide. Les dons sont également possibles, ils permettent d’acheter du matériel pour l’équipement des bénévoles, comme des gants ou du matériel de portage. Il est possible de contacter l’association Rêves Ô sommets, soit par téléphone au 06 04 53 91 27 ou par mail à : revesosommets@gmail.com

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ