Pyrénées-Orientales : 6 loups échappés de leur enclos sont traqués

Par Sarita Modmesaïb
26 janvier 2021
Mis à jour: 26 janvier 2021

Lundi 25 janvier, six loups, nouvellement arrivés dans un parc animalier de Cases-de-Pène (Pyrénées-Orientales), se sont échappés de leur enclos. Les forces de l’ordre les traquent, étant autorisées à les « neutraliser ».

Fraîchement arrivés d’Europe centrale, ce groupe de loups a décidé lundi matin de prendre « la poudre d’escampette ». La parc animalier EcoZonia, encore en pleine construction à Cases-de-Pène, près de Perpignan, accueillait ce week-end ces canidés venus du zoo de Riga en Lettonie.

Ce matin, six loups, selon L’Indépendant, auraient gratté sur leur grillage et se seraient faufilés dehors.

Plusieurs patrouilles de gendarmerie, dont le Peloton de Surveillance et d’Intervention de la gendarmerie (Psig), des spécialistes de l’Office français de la biodiversité (OFB) et des membres du personnel du parc ont alors été dépêchés afin de localiser et récupérer les animaux que l’on croyait encore à l’intérieur du parc de 20 hectares.

Dès lundi matin, un responsable aurait déjà aperçu l’un des loups et tenté de tirer une seringue anesthésiante, mais sans l’atteindre, rapporte France 3 Occitanie.

En effet, les équipes souhaitaient avant tout récupérer les animaux vivants afin de les remettre dans leur enclos.

Autorisé à « neutraliser »

Mais, selon France Bleu Roussillon, « l’un des loups a réussi à quitter l’enceinte du parc en début d’après-midi, comme a pu le constater un reporter de France Bleu Roussillon qui a croisé sa route ».

Selon L’Indépendant, le secteur de la vallée de l’Agly a été bouclé afin de mener à bien les recherches.

En cours de journée, face au risque d’attaques potentielles, un arrêté préfectoral « relatif aux mesures de neutralisation » a été pris : « Le service départemental des Pyrénées-Orientales de l’Office français de la biodiversité (OFB) est autorisé à neutraliser, de jour comme de nuit, avec les moyens qu’il juge les plus appropriés, les six loups du parc EcoZonia afin de maintenir la sécurité publique. »

Lundi en fin de journée, la nouvelle est tombée : deux des six loups auraient été abattus, rapporte L’Indépendant. Deux autres auraient été maîtrisés, un cinquième se trouverait encore dans l’enceinte du parc et un dernier serait quelque part dans la nature.

Le parc animalier EcoZonia de Cases-de-Pène est toujours en cours de construction. Son ouverture, prévue le 13 février 2021, permettra au public de découvrir des prédateurs menacés d’extinction tels que le tigre de Sibérie, l’ours brun ou encore la panthère de l’Amour.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ