Pyrénées-Orientales : appelés pour capturer une panthère, les gendarmes tombent sur une simple peluche

Par Séraphin Parmentier
2 juillet 2020
Mis à jour: 2 juillet 2020

Malgré plusieurs signalements faisant état d’une panthère en liberté, les militaires d’Ille-sur-Têt sont finalement tombés nez à nez avec un fauve… en peluche !

Les faits se sont déroulés le mardi 30 juin à Ille-sur-Têt, une commune d’environ 5500 habitants située à une vingtaine de kilomètres de Perpignan.

Vers 15 h 30, la brigade de gendarmerie illoise reçoit plusieurs signalements qui indiquent la présence d’une panthère sur les bords de la rivière.

Un équipage est aussitôt dépêché sur les lieux afin de capturer l’animal sauvage.

Celui-ci « est rapidement localisé et se montre plutôt conciliant au contact des militaires qui n’ont pas besoin d’utiliser des moyens spéciaux pour le neutraliser », rapporte la gendarmerie des Pyrénées-Orientales sur sa page Facebook.

Au lieu du félin, les gendarmes découvriront en effet une peluche des plus inoffensives.

Et les militaires d’inviter avec humour son propriétaire à « se manifester auprès de la gendarmerie locale ».

 

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ