Pyrénées-Orientales : un octogénaire soupçonné d’avoir poignardé à mort un cambrioleur à son domicile

Par Séraphin Parmentier
13 mars 2020
Mis à jour: 13 mars 2020

Appréhendé par les gendarmes à son domicile, l’octogénaire est soupçonné d’avoir tué un quadragénaire qui se serait introduit chez lui.

Les faits ont eu lieu dans la nuit du dimanche 8 au lundi 9 mars à Saint-Cyprien, une commune d’environ 10 000 habitants située à une quinzaine de kilomètres de Perpignan.

Ce soir-là, les secours et les services de gendarmerie sont intervenus en urgence au domicile d’un homme âgé de 87 ans.

Une fois sur place, ils ont pris en charge un individu âgé d’une quarantaine d’années « présentant plusieurs plaies sur le corps, vraisemblablement infligées avec un couteau », selon les journalistes de L’Indépendant.

Malgré l’intervention des secours, le quadragénaire est décédé. « La victime est décédée des suites d’une de ces blessures à l’arme blanche », a déclaré Jean-David Cavaillé, le procureur de la République de Perpignan.

Plusieurs points à éclaircir pour les enquêteurs

L’octogénaire a été appréhendé par les gendarmes et placé en garde à vue. Si de nombreuses zones d’ombre subsistent encore, les premiers éléments laissent penser que le drame a eu lieu pendant une tentative de cambriolage à son domicile.

Le vieil homme aurait surpris un inconnu chez lui et l’aurait poignardé à plusieurs reprises. À l’issue de son audition, il a été déféré dans la journée du 10 mars.

Le parquet l’a mis en examen pour « homicide volontaire » et a requis son placement sous contrôle judiciaire au regard de son âge avancé.

« Les investigations se poursuivent pour comprendre ce qui s’est réellement passé », a précisé le procureur de la République.

RECOMMANDÉ