Quand Florence Foresti souhaitait la mort de Donald Trump sur le service public

Par Ludovic Genin
13 août 2019 Mis à jour: 13 août 2019

Une phrase prononcée sur le service public par Florence Foresti en 2017 refait surface sur Twitter. Dans l’extrait de l’émission Thé ou Café sur France 2, l’humoriste dit souhaiter la mort de Donald Trump, le 25 février 2017.

La phrase de l’humoriste avait provoqué une grosse colère du syndicat Force Ouvrière contre la direction de France 2. La chaîne de service public avait diffusé deux « appels au meurtre de Donald Trump » dans des émissions enregistrées.

Premier dérapage, dès le matin, au pied du lit, dans l’émission « Thé ou café ». Le 25 février 2017, la journaliste Catherine Ceylac interviewait Florence Foresti : « Avez-vous déjà souhaité la mort de quelqu’un ? » »Oh, sincèrement je ne crois pas… Ah si, Trump ! Mais je pense qu’il va se faire descendre. J’ai décidé qu’il allait se faire descendre… » avait répondu l’humoriste en souriant.

Le deuxième dérapage avait lieu le soir même lors de l’émission « On N’est Pas Couché ».

Laurent Ruquier s’en prenait lui aussi au président américain en évoquant son souhait de le voir mort : « C’est quand même le seul Donald dont on aimerait qu’il soit abattu pour cause de grippe aviaire », a lancé l’animateur, avant d’ajouter :« Notez bien que s’il continue comme ça, la CIA ne devrait pas tarder à lui organiser une petite balade à Dallas », en référence à la ville où a été assassiné Kennedy.

Le CSA saisi pour appel au meurtre sur une chaîne du service public

Le Collectif des Usagers du service public de l’audiovisuel (C.U.S.P.A.) avait saisi le CSA. « Il peut paraître étrange que des animateurs de la télévision appellent au meurtre. Il est encore plus étrange qu’ils le fassent sur les chaines du service public. Il est toujours plus étrange qu’ils le fassent deux fois dans la même journée au sujet de la même personne, appelant au meurtre de Donald Trump », pouvait-on lire dans leur lettre au CSA.

« C’est pourtant ce qui est arrivé sur France 2 le samedi 25 février. Le matin dans l’émission « Thé ou café » avec Florence Foresti et le soir dans « On n’est pas couché » avec Laurent Ruquier et sans que la présidente de France Télévisions s’en inquiète. »

RECOMMANDÉ