Quatre mois après son enterrement, un homme présumé mort réapparaît, bien vivant

Par Emmanuelle Bourdy
24 juillet 2020
Mis à jour: 24 juillet 2020

Un Égyptien qui avait été identifié comme mort par sa famille – a été aperçu, quelques mois plus tard, dans un cimetière.

Un Égyptien âgé d’une quarantaine d’années, ancien enseignant et père de famille du nom de Mohammed El-Gammal, était porté disparu depuis janvier dernier, rapporte RTL.

Un proche du disparu, travaillant à l’hôpital local, avait contacté la famille au mois de mars. Il leur avait alors annoncé qu’un corps avait été retrouvé. Pensant qu’il s’agissait peut-être du disparu, il avait demandé à la famille de venir l’identifier. Ainsi que le rapporte Arab News, tous les membres avaient confirmé qu’il s’agissait de Mohammed El-Gammal, à l’exception de l’une des sœurs du disparu.

Celui qui était censé être Mohammed El-Gammal avait ainsi été enterré en mars, dans le cimetière du village de Kafr Al-Hosar, dans la région de Sharqiyah au nord du Caire.

Pourtant, vendredi 17 juillet, des jeunes du village ont vu Mohammed El-Gammal lui même, errant dans ce cimetière. Comme l’homme semblait perdu, les jeunes du village l’ont conduit au poste de police. En fait, le quarantenaire souffrait depuis de nombreuses années d’une maladie mentale. Selon un témoin, dans le passé il avait déjà disparu, à plusieurs reprises. Pour autant, il n’était jamais parti de chez lui durant plus d’un mois, a rapporté RTL, d’après le site Youm 7.

Le saviez-vous  ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ