Qu’est-ce que le ballet a à voir avec la danse classique chinoise et Shen Yun?

Qu’est-ce que le ballet a à voir avec la danse classique chinoise et Shen Yun?

Le danseur primé Gu Yun, maintenant professeur de danse avec Shen Yun Performing Arts, parle de la danse classique chinoise authentique. (Copyright Shen Yun Performing Arts)

18 décembre 2019

Le danseur classique chinois Gu Yun a commencé sa formation professionnelle de danseur à l’âge de 14 ans. Au cours de sa carrière, il a été témoin d’un intérêt croissant pour la danse classique chinoise à travers le monde. Mais il précise que toutes les danses chinoises ne sont pas authentiques.

Gu Yun a fréquenté l’Académie de danse de Pékin à l’âge de 20 ans pour se spécialiser dans la danse classique chinoise et a fait partie d’un programme intensif qui a condensé un programme de six ans en quatre ans. Il a remporté de nombreux prix prestigieux, dont le premier prix 2003 pour la danse en trio à la compétition la plus réputée de Chine, la Peach & Plum Cup Dance Competition, le Teacher’s Award, le premier prix au Beijing Dance Competition et le Shandong Province Dance Competition, pour ne nommer que ceux-là.

Son illustre carrière semble avoir été interrompue lorsqu’il s’est blessé au torse. À son grand désarroi, il s’est rendu compte qu’il allait devoir se retirer de la scène.

Néanmoins, voulant continuer à travailler avec la danse classique chinoise, Gu Yun a pris un poste d’enseignant à Los Angeles.

En quoi Shen Yun est-il différent ?

Aux États-Unis, il a été intrigué de découvrir que Shen Yun Performing Arts, de New York, réussissait à susciter dans tout le pays un grand intérêt pour la danse classique chinoise. Il a finalement pu voir par lui-même un spectacle de Shen Yun et a été si inspiré artistiquement qu’il a cherché à s’intégrer à la compagnie.

Chez Shen Yun, Gu Yun a rapidement discerné de nombreuses différences par rapport à la formation à laquelle il était habitué, notamment le fait que le ballet était introuvable, pas même dans l’enseignement des bases de la danse.

« Je suis, pourrait-on dire, un produit de l’Académie de danse de Pékin et j’ai suivi une formation dans ce style particulier de ballet hybride chinois, alors je sais exactement quels sont les aspects du ballet et ceux de la danse chinoise », a relaté Gu Yun.

Pendant de nombreuses années, a expliqué Gu, l’Académie de danse de Pékin a enseigné ce style hybride, qui a vu le jour il y a des décennies, lorsque des professeurs de danse de l’Union soviétique ont été invités à l’Académie. L’école souhaitait créer un système de formation formel capable d’enseigner efficacement la danse chinoise à un grand nombre d’élèves, une forme qui n’avait été transmise auparavant qu’avec une méthode réservée à des apprentis.

Les professeurs se sont donc inspirés de ce qu’ils savaient, à savoir le ballet classique russe, pour mieux structurer l’enseignement de la myriade de techniques et de mouvements de danse chinoise. Ceci, comme effet secondaire, a introduit des mouvements de ballet dans la danse chinoise.

On peut clairement voir ce style mixte dans les danses où le haut du corps suit les mouvements de la danse chinoise, mais où le jeu de pieds est presque entièrement du ballet, a dit Gu Yun. Ceux qui sont plus familiers avec la danse peuvent aussi détecter que le style de danse de l’Académie de danse de Pékin utilise l’esthétique du ballet, que son sens de la beauté vient en fait de la langue et de la culture du ballet.

Ce qui a été fait à l’académie a été reproduit dans d’autres écoles, et ce que Pékin a fait a donné le ton à ce qui a été enseigné dans tout le pays.

Mais maintenant, les choses changent.

« Cet hybride de ballet chinois est devenu la base de ce que l’école de Pékin a surnommé la danse classique chinoise, mais au cours de la dernière décennie, l’Académie de danse de Pékin a également retiré les parties de ballet et tente de redécouvrir la vraie danse chinoise », a déclaré Gu Yun. « Mais Shen Yun, depuis le début, s’est passé de ballet. »

« Shen Yun a sa propre façon d’enseigner la danse classique chinoise. […] Shen Yun de la formation à partir de la base a été la danse chinoise, que ce soit dans la pédagogie ou la chorégraphie ou d’autres aspects. Ils n’ont jamais incorporé le ballet ».

Peut-être le plus fascinant pour Gu Yun était que la beauté de ce style de danse était entièrement la sienne, quelque chose de purement tiré de la culture traditionnelle chinoise.

« Prenons les chemins du mouvement, par exemple. Ce sont vraiment des façons naturelles de bouger », a développé Gu Yun, expliquant comment les membres et les parties du corps fonctionnent ensemble quand on fait un pas pour marcher, se tourner ou se courber. C’est un langage du mouvement que vous pouvez voir dans des choses comme le tai chi, le bagua et les arts martiaux chinois. Il a lui-même mené quelques recherches, trouvant des dessins historiques et des images de certains mouvements de la culture chinoise ancienne.

« [Les différents styles de danse] ont tous leur propre langage corporel pour exprimer leur vision de la nature humaine et ont leurs propres caractéristiques intrinsèques », a précisé Gu Yun.

Il explique que même entre les différents styles de danse chinoise,  l’on peut remarquer une grande différence. De nombreux danseurs en Chine ont une formation de base en danse chinoise. Mais si vous utilisez ces mouvements avec le langage de la danse contemporaine pour raconter une histoire, l’effet est bien différent de l’utilisation du langage corporel de la culture chinoise traditionnelle pour raconter la même histoire.

Comment Shen Yun trouve son inspiration à partir de la culture traditionnelle chinoise

Ce que Shen Yun recherche, dit-il, c’est l’expressivité et la culture chinoise authentique et traditionnelle.

Pour trouver cette authenticité, les chorégraphes de Shen Yun se sont plongées dans l’histoire à la recherche de formes de danse ancienne qui étaient exécutées dans des palais pour des rites et rituels sacrés, ou pour divertir des empereurs et des dignitaires étrangers. Lorsque la dernière dynastie chinoise prit fin et que le pays devint une république, certaines de ces élégantes danses de cour continuèrent à se transmettre dans les opéras chinois, où elles développèrent et absorbèrent les influences théâtrales et régionales.

Il en est résulté une forme d’art exceptionnellement riche et variée que Shen Yun s’emploie maintenant à raviver et à revigorer.

Aujourd’hui, Shen Yun n’est pas la seule compagnie à s’intéresser à la danse classique chinoise, mais on peut dire que c’est la plus authentique dans son approche.