Qui est Martin Shkreli, l’homme qui décide d’augmenter de 13,70 à 750 dollars le prix d’un médicament très important contre le Sida?

24 septembre 2015
Mis à jour: 15 août 2016

Martin Shkreli, 32 ans, est le fondateur de Turing Pharmaceuticals. Ayant acquis les droits pour commercialiser le Daraprim, un médicament prescrit contre le sida ou le cancer, le PDG a décidé d’augmenter le prix initial de 13,50 à 750 euros. Et ce, en une nuit.

Le Daraprim traite la toxoplasmose, mais est également efficace contre la malaria, ou pour les patients ayant un système immunitaire affaibli. Il constitue donc un remède de choix contre le Sida ou le cancer, ce que confirme l’Organisation Mondiale de la Santé en le qualifiant d’un des médicaments « les plus importants » des systèmes de santé.

Le geste du PDG a été perçu comme une provocation par beaucoup. Au magazine Bloomberg, il a déclaré qu’il était « nécessaire d’en tirer profit » afin de mener de nouvelles recherches pour préparer une version encore plus efficace du Diapram.

Martin Shkrelli est gestionnaire de fonds d’investissement, et n’en est pas à son coup d’essai avec le Daraprim. L’année dernière, il a pu acquérir les droits du Thiola, un médicament traitant la cystinurie, une maladie rare. Et décida d’en augmenter 20 fois le prix, alors qu’aucun frais supplémentaires n’est alors engagé sur la fabrication ou la production du Thiola.

Durant la même période, l’organisation Citizens for Responsibility and Ethics in Washington porte plainte contre l’homme d’affaires, présumant que ce dernier aurait manipulé le processus réglementaire du Food and Drug Administration, ce qui lui aurait permis de spéculer sur le cours des actions pour son propre intérêt. La compagnie lui réclame 65 millions de dollars.

Dans le cas présent, les patients nécessitant le Daraprim devraient donc débourser des centaines de milliers de dollars pour espérer continuer leur traitement. Hillary Clinton s’est vivement indignée de l’acte de Martin Shkreli, qu’elle qualifie de « scandaleux » ; la candidate à la Maison Blanche a d’ailleurs fait savoir sur Twitter qu’elle « prendrait les choses en mains » à son sujet.

Il a expliqué à Bloomberg, que c'était «nécessaire d'en tirer profit» pour être capable d'investir dans la recherche afin de développer de nouvelles versions.

 

Aux premières critiques qui ont fusées sur son compte, le PDG a répondu en postant sur son compte twitter ce selfie, où il mime le rappeur Eminem dans la chanson The Way I Am , ou « tel que je suis ». 

Mais face au buzz qui a suivi, Martin Shkreli a modifié son compte en « privé ». Et a déclaré à la chaîne de télévision ABC News ce mardi que sa compagnie baisserait le prix du Daraprim, sans toutefois donner plus d’explications.

De l’époque où le PDG avait augmenté de 20 fois le prix du Thiola, il s’était défendu sur Reddit : « Je ne cache pas le fait que nous soyons une compagnie publique qui essaie de gagner de l’argent. Aucun doute à ce sujet. Ce serait trompeur et inapproprié de suggérer le contraire. On est pas là pour rigoler « .

 

RECOMMANDÉ