Est-ce qu’une école peut ne pas accepter un enfant pour un rhume ?

Par Léonard Plantain
12 septembre 2020
Mis à jour: 12 septembre 2020

Depuis la rentrée, les témoignages de parents contraints d’aller rechercher leur enfant à l’école pour un simple rhume sont de plus en plus nombreux. Et du côté des médecins, les salles d’attente sont débordées. Mais une école peut-elle vraiment ne pas accepter un enfant pour des symptômes bénins ?

En ce début de rentrée scolaire, les médecins sont submergés de demandes de parents dont les enfants sont refusés par l’école, relate La Voix du Nord. La raison ? Ceux-ci présentent des symptômes caractéristiques d’une rhino-pharyngite bénigne (un rhume) et sont donc refusés par l’école. Une situation qui pèse autant sur les enfants que les parents.

Cependant, d’après le protocole sanitaire mis en place par l’Éducation nationale, l’école est non seulement dans son droit, mais celle-ci doit même respecter cette règle. En résumé, c’est un protocole obligatoire.

Selon Guislaine David, la secrétaire générale du SNUipp-FSU, qui cite le protocole sanitaire : « La règle est très claire, à partir du moment où l’élève présente des symptômes, il est évincé de l’école et doit revenir avec un avis médical, ou bien attendre quatorze jours », explique-t-elle, d’après Le Monde.

Malgré tout, du côté des parents, cela devient difficilement gérable. « On m’a appelée pour que je vienne chercher ma fille de 17 mois à la crèche, avec une température de 38,3 °C. Si la crèche m’appelle à chaque fois qu’elle a 38 °C, je ne vais plus beaucoup travailler », déplore une mère de famille parisienne.

Pour les médecins, même problème, une semaine après la rentrée, ils tirent la sonnette d’alarme. En effet, les cabinets sont débordés et ils pourraient se retrouver devant un afflux encore plus important avec l’arrivé des maladies d’automne.

De plus, un autre problème se pose : si les enfants doivent s’absenter 14 jours à chaque rhume, leur année scolaire risque d’en être plus que perturbée. Pour autant, dans le contexte actuel, il est difficile d’imaginer comment un parent pourrait refuser de retirer son enfant de l’école.

FOCUS SUR LA CHINE – Des poissons morts sur 4 km de plage en Chine



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ