Rappel de mini-blinis vendus par Auchan, Leclerc et Système U contaminés par la listeria

Par Suzanne Durand
19 novembre 2019
Mis à jour: 19 novembre 2019

Les distributeurs Auchan, Leclerc et Système U ont retiré des rayons des mini-blinis commercialisés sous leurs marques à cause d’un risque de contamination à la listeria.

D’après Le Parisien, les produits concernés font également l’objet d’un rappel. Les personnes qui les ont achetés sont invitées à les détruire ou à les rapporter au point de vente. Ils recevront alors un remboursement.

Les produits impliqués sont :

Auchan : les mini-blinis x16 – 135 g de marque Auchan (EAN 3 596 710 466 948), dont les dates limites sont les 21/11/2019, 28/11/2019 et 10/12/2019, sont retirés de la consommation. C’est également le cas de mini-blinis x16 – 135 g de marque Auchan BIO (EAN 3 596 710 338 535), dont les DLC sont les 24/11/2019 et 29/11/2019.

Leclerc : il s’agit de mini-blinis x16 -135 g de marque Repère « Ronde des Mers » (EAN 3 564 700 025 635-05), dont le lot est 101414 et la DLC est le 18/11/2019.

Système U : ne pas consommer de mini-blinis Apéro de marque U (EAN 3 256 224 193 029), dont le lot est 102424 et la DLC, le 23/11/2019.

Vigilance aux symptômes

Les magasins U déclarent « une contamination microbiologique » tandis que Leclerc et Auchan parlent de la « présence de listeria monocytogènes ». Les acheteurs ayant consommé les blinis doivent être attentifs à l’éventuelle apparition de symptômes de la « listériose, maladie qui peut être grave et dont le délai d’incubation peut aller jusqu’à huit semaines ».

En cas de fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, il est recommandé de consulter un médecin en mentionnant la consommation des produits. Les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées et les personnes âgées doivent se montrer particulièrement vigilantes.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ