Rebondir et s’élever

Les épreuves nous tempèrent de manière douloureuse mais essentielle
Par Donna Martelli
23 septembre 2021
Mis à jour: 23 septembre 2021

Toutes les épreuves que nous rencontrons dans la vie peuvent soit nous abattre, soit nous renforcer.

Les épreuves peuvent nous faire douter, nous effrayer et nous déstabiliser, mais nous pouvons choisir de rebondir et d’en sortir plus épanouis. Nous ne devons pas nous effondrer et prendre ce qui vient pour nous écraser.

Toutes les épreuves sont personnelles. Certaines sont de courte durée, d’autres semblent s’éterniser, mais toutes ont un impact sur l’esprit, l’âme et le corps.

En mettant l’accent sur ce que les épreuves peuvent nous apporter plutôt que sur la souffrance qu’elles nous infligent, la nature de chaque épreuve peut changer. Il est alors possible de trouver force et espoir. Une attitude positive peut même inspirer ceux qui nous entourent.

Lorsque nous faisons face aux difficultés avec espoir, chaque épreuve nous permet de devenir plus forts. Nous pouvons chérir ce que nous avons accompli et mieux apprécier le chemin parcouru. Ernest Hemingway a dit : « La vie brise tout le monde, et ensuite, beaucoup deviennent forts aux endroits où ils ont été brisés. »

Tout comme la chaleur extrême débarrasse le minerai de fer de ses impuretés et crée l’acier, les épreuves nous purifient. La purification et le raffinement ne se produisent que sous un stress et une pression importante. Et ce que nous gagnons à travers les épreuves est précieux précisément parce que cela ne peut être acquis que par la souffrance.

La patience

Les épreuves développent la patience. Nous les supportons et attendons qu’elles prennent fin. En étant patients, nous supportons la provocation, la contrariété ou la douleur sans se plaindre, sans perdre notre sang-froid ou nous irriter. La patience exige de la pratique et se développe au fil de la vie, épreuve après épreuve. En tolérant l’inconfort, nous apprenons à nous départir de l’agitation et de la contrariété.

La patience nous fait mûrir et conduit à la sagesse. La sagesse trouve ses racines dans la largeur d’esprit, les agités et les impatients ne peuvent la contenir.

La patience peut aussi prendre la forme de l’endurance. En traversant les épreuves, nous augmentons notre résistance et notre courage. Les épreuves mettent au défi la persévérance, mais l’issue favorable en vaut la peine.

Le caractère

Lorsque la patience nous a fait mûrir, elle donne lieu au caractère, une qualité qui ne s’acquiert qu’en endurant des épreuves. Le caractère d’une personne est la somme des caractéristiques et des traits qui forment sa nature et sa personnalité. Dire qu’une personne a du caractère signifie généralement qu’elle possède une bonne qualité morale ou éthique. En ayant du caractère, on se distingue comme personne audacieuse, compétente et digne de confiance.

L’espoir

L’espoir nous rassure et nous rend déterminés. Avec l’espoir il n’y a jamais de « et si » ou de « je ne suis pas sûr que ça va marcher ». L’espoir entrevoit un résultat positif. Sinon, ce ne serait pas l’espoir, mais le doute. L’espoir libère notre esprit de la confusion qui nous tire vers le bas. Il permet à notre esprit de s’élever.

L’empathie

Avoir de l’empathie, c’est se reconnaître dans les sentiments, les pensées ou les attitudes d’une autre personne ou en faire l’expérience comme si nous étions à sa place. Après avoir subi une épreuve, nous devenons naturellement plus compatissants envers ceux qui sont en difficulté. Nous comprenons leurs sentiments et leurs doutes et pouvons être empathiques à leur égard et les orienter vers le chemin de la guérison.

Voilà des qualités acquises à travers les épreuves. Quelles sont les qualités dont nous avons besoin pour être endurant ?

Identifier rapidement la bonne chose à faire et être courageux

Lorsque nous avons identifié la bonne chose à faire, il faut la faire. Sinon, cela ne donne rien. Faire la bonne chose produit toujours une suite favorable.

Réagir lentement, la réponse sera d’une grande valeur

Nous devons réfléchir avant de parler, mais cela n’est pas toujours facile. Cela demande d’en faire l’exercice et d’être attentif.

Tenir la colère à distance et résister à l’envie de se disputer

Nous devons nous mordre la langue, compter jusqu’à dix ou garder le silence jusqu’à ce que nous soyons rationnels. Un esprit calme peut surmonter de nombreuses difficultés et éviter de commettre des erreurs. Même les personnes insensées sont considérées comme sages lorsqu’elles tiennent leur langue.

L’ignorance et la stupidité peuvent nous plonger dans une épreuve. Peut-être ne saisissons-nous pas toutes les implications liées à une voie à suivre, une pensée ou une croyance. Et pourtant, les répercussions d’une erreur commise nous suivent, qui que nous soyons et où que nous allions. C’est un fait immuable de la nature, comme la gravité. Ce qui est fait est fait, mais il est possible découvrir la beauté qui se cache derrière l’erreur.

Les épreuves peuvent nous apporter beaucoup dans la vie, à condition de les embrasser plutôt que de les fuir. Décidons tout de suite, vous et moi, d’apprendre de nos épreuves, de voir notre patience grandir, et notre caractère se développer à mesure que l’espoir et l’empathie se déploient dans nos vies. Après tout, la vie est belle !

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ