Un refuge pour animaux euthanasie accidentellement le chien d’une famille à cause d’une erreur administrative

Par Anne
17 juin 2019
Mis à jour: 12 juillet 2019

Une mère et ses trois enfants ont été bouleversés lorsqu’ils sont allés au refuge pour voir leur chien bien-aimé et ont découvert qu’il avait été accidentellement abattu à cause d’une erreur dans les formalités.

La famille Varker avait laissé Blaze, leur chien de race berger australien, âgé de 16 mois, au refuge pour animaux en Caroline du Nord pour 10 jours de quarantaine après qu’il a mordu un membre de la famille, causant une blessure légère.

Mais lorsque Rhea Varker est arrivée au refuge pour animaux du comté de Davidson le 11 juin pour prendre des nouvelles de Blaze, le personnel n’a pu le trouver.

« Ils retournent d’abord dans sa niche, prennent une photo et reviennent me montrer le chien, mais ce n’est pas mon chien », a dit Mme Varker à WXII 12. « La documentation que j’ai remplie était là avec le chien en photo. »

Le personnel a demandé à Mme Varker de faire des recherches dans le refuge pour trouver Blaze avant de lui annoncer la nouvelle dévastatrice.

Un chien de race bouvier bleu australien à Longreach, Australie, le 25 mars 2011 (Mark Kolbe/Getty Images)

« Le directeur sort, il me prend à part et m’explique qu’ils ont accidentellement euthanasié mon chien samedi », a-t-elle dit. « Le responsable est l’équipe de nettoyage qui entre et nettoie la niche. Il a affirmé que cette équipe a juste mis le chien au mauvais endroit. »

« Mon enfant de 8 ans est mon cadet. Il a un cœur très tendre, aimant beaucoup les chiens et les animaux de toutes sortes. C’est lui qui a le plus souffert. Il s’est effondré et a sangloté. »

Son époux Joey Varker a raconté à Fox 8 : « On nous a offert n’importe quel chien au refuge pour animaux. Le directeur du comté nous a aussi offert 300 $ (environ 267 €), ce qui, je pense, est un peu insultant. »

Un chien de race berger australien (Pixabay)

« Ils nous ont dit qu’ils étaient désolés et, en plus de nous offrir un autre chien, ils nous ont donné le montant que nous aurions dû débourser pour le chien qu’il nous aurait offert », a dit M. Varker.

Sa femme a dit à WXII qu’ils ne pouvaient simplement pas remplacer Blaze. « Même en nous offrant 10 000 $ (environ 8 900 €), notre chien ne va pas revenir. Cela ne rendra pas nos enfants moins tristes. »

Le directeur du comté, Jeb Hanner, a dit à Fox 8 que c’était la première fois qu’une telle situation se produisait.

Davidson County, Caroline du Nord (Capture d’écran/Google Maps)

« Normalement, il y a un processus qu’ils doivent suivre. Ils doivent prendre l’animal en photo et d’autres choses du genre. C’était dans cette étape que l’erreur s’est produite, alors nous prenons des précautions supplémentaires afin de nous assurer que cela ne se produise plus », a dit M. Hanner.

Blaze avait mordu l’un des cousins des enfants le mois dernier, rapporte Fox. Il n’a pas pu être mis en quarantaine à la maison parce qu’ils n’ont pas pu trouver les documents relatifs à son vaccin. Ils ont dit qu’il devait recevoir un vaccin contre la rage, alors il a dû être envoyé au refuge.

Le directeur adjoint du comté, Casey Smith, a décrit la situation comme étant « un simple malheureux incident avec la documentation », d’après WXII 12.

« Nous n’avons que deux personnes sur place la fin de semaine, beaucoup d’animaux sont arrivés et la documentation s’est croisée, ce qui a causé cet incident », a dit M. Smith.

« Sur les 5 000 animaux que le refuge reçoit chaque année, environ quatre ans se sont écoulés depuis que le comté a repris le refuge après l’incident de l’UAC, nous parlons probablement de 20 000 animaux, et c’est la première fois que cela se produit », a dit M. Smith.

RECOMMANDÉ