Reims: collision mortelle entre une trottinette et un tramway

Par Epoch Times avec AFP
9 janvier 2020
Mis à jour: 10 janvier 2020

Un homme en trottinette électrique d’une vingtaine d’années est mort jeudi matin à Reims après avoir été percuté par une rame de tramway, a indiqué le procureur de la République, confirmant une information du quotidien l’Union.

« J’ai confié une enquête en recherche des causes de la mort au commissariat de Reims », a rapporté à l’AFP Matthieu Bourrette.

L’accident, dont les causes ne sont pour l’heure pas établies, s’est produit en milieu de matinée sur l’avenue de Laon, une grande artère rémoise.

Une commerçante qui a été l’une des premières à alerter les pompiers, raconte le drame qui s’est déroulé à proximité de son salon de coiffure. « J’ai appelé les pompiers, après avoir entendu un choc très violent vers 9h 45. Un gros bruit, j’ai juste entendu le choc. On aurait cru que deux voitures se rentraient dedans. La personne en trottinette a été éjectée sur la route. Il gisait par terre, en sang. Les gens sont sortis des commerces, on a vite compris que c’était violent. Des gens l’ont tenu, l’ont calmé, lui ont mis des couvertures pour le protéger et lui rehausser la tête, avant l’arrivée rapide des secours. C’est très choquant », a-t-elle dit à France 3 Grand Est.

« Puis le corps est parti, on a compris, on a vu le samu. Le chauffeur du tram a dû être choqué aussi, nous on est retourné ».

Quatre passagers blessés

L’accident a également blessé quatre passagers à l’intérieur du tram, selon les pompiers de la Marne. L’un d’entre eux, sous le choc, a été hospitalisé.

C’est le deuxième accident mortel impliquant une trottinette à Reims, selon France Bleu Champagne-Ardenne. Une jeune femme de 25 ans est décédée cet été après un accident avec une voiture dans le centre-ville.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ