Une rencontre émouvante entre deux éléphants séparés depuis 22 ans

Par Li Yen, Epoch Times
4 août 2019 Mis à jour: 4 août 2019

Shirley et Jenny, deux anciens éléphants infirmes de cirque, ne s’étaient pas vues depuis deux décennies. Lorsque les deux éléphants d’Asie se sont finalement retrouvés après tout ce temps, et se sont reconnus immédiatement. Leurs retrouvailles étaient extraordinaires, absolument phénoménales. C’était probablement la première fois qu’une telle réunion émotionnelle entre des éléphants était filmée.

La réunion s’est déroulée dans la soirée du 6 juillet 1999 au sanctuaire des éléphants au Tennessee. Cela faisait plus de deux décennies que Shirley et Jenny s’étaient rencontrées pour la première fois au cirque un hiver en 1973. À cette époque, Jenny, un éléphant né à Sumatra dans la nature en 1972, était encore un enfant. Ainsi, Shirley a naturellement pris le rôle de mère de substitution pour elle.

On dit qu’ «un éléphant n’oublie jamais». C’est tellement vrai. Lorsque Shirley et Jenny se sont enfin réunies après 22 ans de séparation, les vieilles amies étaient tellement déterminées à s’enlacer qu’elles ont même plié les barres d’acier qui les ont séparées.

Après que les gardiens ont ouvert les portes en acier, Shirley est restée à côté de Jenny. On a pu voir le couple s’embrasser et entendre leurs trompes souffler d’excitation.

Tous les journalistes, cameramen et autres qui ont eu la chance d’assister à ce moment précieux ont été touchés jusqu’aux larmes – en particulier le gardien qui avait pris soin de Shirley pendant toutes ces années.

Jenny est arrivée au refuge The Elephant Sanctuary en 1996, plutôt malade, avec des cicatrices résultant d’abus comme un éléphant de cirque, selon Nature. Elle souffrait de tuberculose. Par ailleurs, elle avait une jambe arrière estropiée causée par un éléphant reproducteur alors qu’elle était gardée pour la reproduction à la Hawthorn Corporation dans l’Illinois, selon le site Web du sanctuaire des éléphants.

Shirley, qui est arrivée au refuge quelques années plus tard en 1999, était très proche de Jenny. Avec Shirley à ses côtés, Jenny a pu trouver un peu de réconfort.

Les vieilles amies passaient souvent du temps ensemble avec leurs trompes enveloppés entrelacés, jouant et évoquant sans doute des souvenirs après 22 ans de séparation.

Il est étonnant de constater à quel point les années écoulées n’ont rien fait pour ternir leur forte amitié, comme en témoigne leur réunion dans la vidéo téléchargée par les campagnes EVOLVE sur YouTube.

«Si étonnamment touchante: l’histoire de Shirley et Jenny, deux éléphants estropiés réunis au sanctuaire des éléphants dans le Tennessee après une séparation de 22 ans. La liaison était immédiate, intense et inoubliable entre les deux anciens éléphants de cirque», a écrit EVOLVE Campaigns.

«Il est très rare que les éléphants affichent ce type d’émotion en captivité, et c’est probablement la première fois que cela est documenté en film».

La réunion entre Shirley et Jenny a depuis recueilli plus de 23 millions de vues, touchant les utilisateurs de médias sociaux à travers le monde.

«6h54: l’une des choses les plus belles et les plus touchantes que j’ai jamais vues», a commenté un utilisateur. Un autre a déclaré: «Je suis un gars de 1m 90 et 110 kg et je pleure comme un bébé à ce sujet».

«C’est une histoire tellement belle et émouvante. Moi aussi je pleure. Une amitié si merveilleuse et quelles retrouvailles », a commenté une autre.

Les deux éléphants ont vécu ensemble jusqu’à ce que Jenny tombe malade. Malheureusement, Jenny est décédée le 17 octobre 2006. Carol Buckley, directrice exécutive du refuge, a décrit les derniers moments de Jenny.

«La veille de sa mort, Jenny était allongée et elle ne voulait pas se lever. Shirley se tenait à côté d’elle et a insisté pour que Jenny se lève. Jenny ne pouvait tout simplement pas se lever. Ensuite, Jenny s’est levée mais elle a dû s’appuyer sur Shirley pour se tenir debout», a raconté Buckley, selon Nature.

«Si tu regardais le visage de Shirley, tu pouvais voir qu’elle savait que Jenny était en train de mourir. Jenny est tombée par terre et Shirley est partie dans les bois », a ajouté Buckley.

Shirley est restée dans les bois jusqu’à la mort de Jenny. Elle a pleuré pendant des jours après la mort de Jenny, refusant toute nourriture. «Ce fut très dur et particulièrement dur pour Shirley. Toute la vie de Shirley était consacrée à prendre soin de la petite Jenny. C’était comme si une mère perdait son bébé», a raconté Buckley.

Heureusement, Shirley mène une longue vie. Elle reste toujours au sanctuaire des éléphants dans le Tennessee et le 6 juillet 2019, elle a célébré son 71e anniversaire!

Née à Sumatra en 1948, Shirley survit à la plupart des éléphants d’Asie vivant en captivité. Elle est le troisième plus vieil éléphant d’Amérique du Nord. «Shirley a traversé tellement de choses dans sa vie. C’est incroyable de voir à quelle vitesse elle semble faire confiance aux gens», a raconté à Nashville Tennessean, Kaitlin Stocks, responsable des soins. «Elle est entièrement amour et gentillesse».

Comme les humains, les éléphants sont capables d’émotions, de pensées complexes et de sentiments profonds. L’amour et l’amitié entre Jenny et Shirley en témoignent. Le magnifique lien qui unit ces deux éléphants nous rappelle à quel point la vie est précieuse et que nous devons respecter et prendre soin de nos semblables sur cette planète, car eux aussi ont des sentiments.

RECOMMANDÉ