Rencontre avec le lophophore resplendissant, ces oiseaux de montagne arborent un plumage multicolore saisissant

Par Daksha Devnani
17 juin 2020
Mis à jour: 17 juin 2020

Le lophophore resplendissant est l’un des oiseaux les plus beaux de la nature. Connu pour son plumage métallique multicolore et irisé, ce faisan de montagne de grande taille est un régal pour les yeux des observateurs d’oiseaux.

Cette espèce au tempérament doux est l’oiseau national du Népal et l’oiseau d’État de l’Uttarakhand, un État situé dans la partie nord de l’Inde. Chez les citoyens népalais, l’oiseau est souvent appelé « danphé ».

(Dibyendu Ash/CC BY-SA 3.0)

Alors que le lophophore resplendissant est le nom commun de cette espèce aux couleurs distinctives, chez les ornithologues, l’oiseau est connu sous le nom de Lophophorus impejanus. Il tire aussi son nom alternatif anglais, Impeyan monal, de Lady Mary Impey, l’épouse du juge en chef britannique du Bengale, qui a été la première à garder ces faisans en captivité, selon l’Himalayan Times, un quotidien publié et distribué au Népal.

C’est la belle combinaison de teintes de l’espèce mâle du lophophore resplendissant qui lui a valu son nom d' »oiseau à neuf couleurs ». Les caractéristiques les plus frappantes du lophophore resplendissant mâle sont une longue crête vert métallique qui ressemble beaucoup à celle du paon et un cou brun-rougeâtre.

(Sunil Onamkulam/Shutterstock)

Leurs plumes en forme de cuillère sont une combinaison de couleurs noires, vertes, bleues, violettes, jaunes claires, brunes et rouges. Quant aux plumes cuivrées de la queue, toujours rousses, elles deviennent plus foncées vers l’extrémité. Au vol, on peut voir que ces oiseaux, dont la taille moyenne est de 70 centimètres, ont le croupion blanc et les ailes marron clair.

(Wang LiQiang/Shutterstock)

Alors que les mâles possèdent un superbe plumage coloré, les femelles sont un peu ternes en comparaison. Elles ont un cou blanc, et les plumes de la partie supérieure sont brun-noir, tandis que la plume de la queue se compose d’un mélange de plumes blanches et d’une couche de couleur noire et cuivrée. Cependant, une caractéristique physique commune aux deux sexes est que les yeux sont cerclés d’une bande bleu turquoise.

(Dibyendu Ash/CC BY-SA 3.0)

On trouve ces oiseaux au Népal, en Afghanistan, au Bhoutan, dans le sud du Tibet et en Birmanie, tandis que beaucoup d’entre eux sont également observés dans certains États du nord-est de l’Inde comme l’Uttarakhand, l’Himachal Pradesh, le Sikkim et l’Arunachal Pradesh. L’Himalayan Times affirme que ces oiseaux peuvent tolérer des hivers extrêmes, car ils appartiennent aux régions montagneuses, mais ont besoin de nombreux abris et de beaucoup d’ombre pour parer le soleil brûlant lors des mois d’été, aussi sont-ils incapables de survivre face à une chaleur extrême.

Ce lophophore resplendissant est connu pour être un excellent excavateur pouvant creuser jusqu’à 25 cm sous le sol grâce à son bec recourbé. Selon le zoo de Sacramento (pdf), ces faisans passent la majeure partie de leur journée à chercher de la nourriture.

Leur régime alimentaire comprend une variété de graines, bourgeons, pousses, racines et insectes à l’état sauvage. Lorsqu’ils sont au zoo, ils se nourrissent de légumes mélangés, de gibier à plumes et d’insectes.

(Wang LiQiang/Shutterstock)

Les oiseaux commencent leur saison de reproduction à l’âge de 2 ans, et celle-ci débute à la fin du mois d’avril. Leur nature extrêmement communicative, utilisant à la fois des mouvements du corps et des vocalisations, joue un rôle important pendant la saison des amours.

Le lophophore resplendissant mâle agite sa crête, exhibe les plumes de sa queue et s’adonne à divers jeux corporels pour attirer la femelle. Les mâles n’appellent pas seulement le matin, mais aussi toute la journée. Après que le mâle a gagné le cœur de la femelle, ils construisent un simple nid, et la femelle pond deux à cinq œufs de couleur blanche ou blanc sale avec des taches brunes. La période d’incubation est d’environ 28 jours, et l’oiseau mâle garde et protège les œufs pendant toute cette période. Au bout de six mois, les jeunes commencent à chercher leur propre nourriture.

(Klaus Rassinger and Gerhard Cammerer, Museum Wiesbaden/CC BY-SA 3.0)

Selon la liste rouge des espèces menacées de l’UICN, le lophophore resplendissant est classé comme « le moins préoccupant », ce qui indique que sa population est saine et stable. Cependant, selon l’Hindustan Times, ce faisan est menacé par un braconnage à grande échelle dans les régions himalayennes. La chasse au lophophore resplendissant a été interdite dans l’Himachal en 1982, mais le braconnage a été très peu contrôlé, et ses panaches colorés étaient encore disponibles sur le marché.

(Judy VanderPloeg/Shutterstock)

En janvier 2020, le gouvernement de l’État de l’Himachal Pradesh a imposé une interdiction complète de l’utilisation de la crête du lophophore resplendissant pour composer des chapeaux. Ces chapeaux étaient traditionnellement considérés comme de bon augure et étaient offerts en diverses occasions, notamment lors de mariages.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ