Rennes : dans cette crèche, les tout-petits cohabitent avec les personnes âgées

Par Nathalie Dieul
6 avril 2021
Mis à jour: 6 avril 2021

Installer une crèche dans un Ehpad ? C’est l’idée derrière cette micro-crèche intergénérationnelle Tom et Josette, installée dans une maison de retraite à Rennes. Elle est le premier établissement d’un réseau destiné à reconnecter les générations.

Avec pour double mission de permettre de mieux vieillir et de bien grandir, la première crèche Tom et Josette s’est installée dans la maison de retraite médicalisée des Roseraies depuis le 26 octobre 2020. Une dizaine d’enfants, encadrés par des professionnels de la petite enfance, y vont à la crèche.

« Plusieurs fois par semaine on se rencontre avec les résidents pour des temps d’échange, de convivialité. Pour le moment on fait des rencontres principalement en extérieur avec les mesures sanitaires », explique Jérômine, responsable de la structure, en entrevue à l’émission de télévision La Maison des maternelles.

L’initiative est née de la rencontre de deux jeunes femmes, Astrid Parmentier et Pauline Faivre. « On connaît les bienfaits pour les personnes âgées d’avoir des enfants en bas-âge avec elles », indique Pauline Faivre, psychologue de formation, à ActuRennes. « Ils apportent de la vie, de la joie, réactivent la mémoire, redonnent un rôle et un sens… Mais on pense moins à ce que nos aînés peuvent offrir aux plus petits : ils ont un rapport au temps totalement différent, ont plus de disponibilité et font donc subir moins de pression aux enfants. »

En plus de ce constat, deux autres réalités ont poussé les cofondatrices de la start-up à se lancer : le manque cruel de places en crèches, ainsi que l’isolement des personnes âgées, encore plus flagrant depuis le début de la crise sanitaire.

« Il y a un vrai manque de places en crèche, estimé à 250 000 en France », remarque Pauline. « La ville de Rennes est particulièrement touchée par ce phénomène. » C’est donc dans cette ville que le duo a décidé d’ouvrir son premier établissement. Deux mois plus tard, le succès était tel que plusieurs ouvertures de micro-crèches sont prévues : la prochaine à Montussan (Bordeaux) en ce mois d’avril et plusieurs autres vont suivre.

Selon les deux entrepreneures, la cohabitation entre les enfants et les personnes âgées se fait « de manière joyeuse et spontanée », témoignent-elles à Bonjour Senior. « La cohabitation est plus compliquée que ce qui était espéré initialement à cause du Covid-19, et certaines précautions ont dû être prises. Pour l’instant, des ateliers intergénérationnels spontanés, en extérieur, et dans le respect des gestes barrières ont pu se dérouler. »

« Plus que le Covid-19, c’est une solitude accrue et insoutenable qui a touché nos seniors pendant le confinement… », assure Pauline, qui raconte que malgré la crise, les maisons de retraite ont appelé l’équipe de Tom et Josette non pas pour annuler les projets d’ouverture, mais plutôt pour en accélérer le processus.

Pour l’instant, les petits bouts de chou et les personnes âgées se retrouvent ponctuellement à l’extérieur pour des activités telles que du jardinage. Le simple fait d’arroser une plante ensemble fait à la fois le bonheur de l’un et de l’autre. D’autres activités s’ajouteront quand les mesures sanitaires le permettront, comme des ateliers de pâtisserie ou des lectures.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ