Retour sur le salon de l’IFA à Berlin

Par Epoch Times
26 septembre 2015
Mis à jour: 11 novembre 2019

Le salon de l’IFA 2015, qui s’est déroulé à Berlin, a été le grand rendez-vous high-tech de cette rentrée. Il nous a permis de découvrir les nouveautés et d’avoir un aperçu sur ce que nous réserve 2016. Dans cette deuxième partie, le son et l’image sont à l’honneur : les casques sons toujours plus performants et plus ergonomiques, les écrans TV toujours plus grands, plus fins et plus spectaculaires !

Il y a plusieurs innovations intéressantes dans le domaine de l’informatique, de nouvelles annonces concernant les smartphones et les montres connectées, des TV ultra-HD 4K, des casques son et autres qui feront de cette rentrée numérique un évènement incontournable.

Pour rappel, l’IFA de Berlin, Foire internationale d’électronique grand public, est l’un des salons les plus importants d’Europe. Il a ouvert le 4 septembre dernier et près de 1 490 exposants sont venus de 48 pays pendant six jours pour présenter un panorama complet des produits électroniques grand public et des services.

 L’écran AmbiLux de Philips en UHD

Avec la démocratisation de l’Ultra HD 4K, malgré un tarif encore élevé, beaucoup de constructeurs se lancent dans l’aventure de l’UHD. C’est un saut plutôt bien calculé. Les caméras et appareils photos, ainsi que certains smartphones, filment en 4K.

Quoi de mieux qu’un écran 4K pour exploiter des images de cette définition ? La télévision est un instrument familial qui favorise d’autant plus l’accueil de l’Ultra HD dans son foyer. De ce fait, parmi toute la concurrence présente, Philips a su se démarquer par son AmbiLux. Là où les autres proposent la 3D ou l’écran incurvé, technologies encore frêles ou impressions faibles, le constructeur néerlandais a fait sensation au salon avec sa technologie de prolonger l’image de l’écran sur le mur via neuf picoprojecteurs ! Ce n’est plus une simple extension de halo de couleurs suivant l’affichage de l’écran mais bien réellement une extension de l’image au-delà de l’écran. C’est une avancée technologique fort intéressante même si elle sort des sentiers battus.

Le Philips 8901 possède des allures haut de gamme : des rebords ultra-fins avec une diagonale de 65 pouces (165 cm), de la 3D active, une luminosité à 400 cd/m² et un traitement d’images annoncé à 2400 Hz. On y retrouve Android TV avec ses 16 Go de mémoire interne (extensible via clé usb) et un processeur quadricœur.

Le 8901 est prévu dans l’Hexagone pour décembre avec un prix encore inconnu.

p09 - Retour sur le salon de l’IFA à Berlin_02

LG et ses écrans du futur !

En s’appuyant sur la technologie dite OLED, le fabricant coréen a réussi à concevoir un écran dit « papier peint » d’une épaisseur d’1 mm et avec une diagonale de 55 pouces (140 cm). Complètement flexible et léger, il peut se coller sur n’importe quelle surface. Nous pouvons imaginer toutes les applications de cet écran. Cette technologie OLED va remplacer les autres modes d’affichage, aussi sûrement que l’ampoule électrique a remplacé la bougie. En effet, LG Display compte révolutionner le secteur de l’affichage et pas seulement chez les particuliers.

Un autre type d’écran présenté par la marque fait aussi sensation, l’écran souple recto-verso d’une épaisseur de 5,3 mm et d’une diagonale de 55 pouces (140 cm) et de 111 pouces (280 cm) pour un poids plume de 12 kg !! De plus, l’affichage recto peut être différent de l’affichage verso. Bien entendu, cette télévision à double écran lui confère des champs d’applications tant pour les particuliers que pour les professionnels (salles d’attente, espaces de présentation, gares, etc).

Mais LG ne compte pas en rester là. D’autres écrans sont déjà en cours de conception : des écrans Oled transparents plus souples et toujours plus grands.

Le radiateur connecté de Thomson

Plus précisément un convecteur électrique sous le doux nom du THCEC1500 qui embarque un dispositif connecté. Bien évidemment, avec le froid qui arrive, Thomson propose ces convecteurs contrôlables à distance afin de permettre au consommateur d’optimiser leur coût. On peut piloter le radiateur via l’application Connect-Heat depuis son mobile ou sa tablette avec les systèmes IOS et Android : de la mise en marche à la température souhaitée dans la pièce. Ce n’est pas précisé, mais il devrait être également possible de consulter la consommation électrique du radiateur en temps réel et disposer de rapports mensuels et annuels. Pour finir, la gamme THCEC se décline en trois modèles : un 1000 watts à 249 euros, un 1500 watts à 299 euros et un 2000 watts à 349 euros. Des prix tout à fait abordables au vu de leur fonction connectée et compte tenu du fait que tous intègrent un cœur de chauffe en céramique pour diffuser la chaleur.

p09 - Retour sur le salon de l’IFA à Berlin_03

Les casques Parrot Zik 3.0

L’audio reste l’une des vedettes principales de l’IFA. Les casques Parrot de troisième génération bénéficient d’un nouveau design. C’est ainsi que plusieurs finitions nous sont présentées : cuir imitation croco (en couleur rouge, brun, noir ou vert émeraude), en cuir avec effet surpiqué (proposé en ivoire ou noir) et texture grenée en noir seulement.

Hormis la palette de design, cette mouture rajoute en complément de ses connexions Bluetooth et NFC une recharge sans fil grâce à une station utilisant les standards Qi. Pour faire une charge complète, il faudrait environ 2h pour 18h d’autonomie. Nous trouvons là tout l’intérêt des recharges sans fil qui ne sont plus réservés seulement aux smartphones. Une ergonomie renforcée grâce à l’application Parrot qui sera désormais compatible avec les montres connectées Apple Watch et Android Wear.

Parrot aurait amélioré la qualité du son par rapport à ces versions précédentes. Ici le réducteur de bruit autonome est intégré : l’autonomie permet au casque d’activer cette fonction sans qu’il y ait la nécessité d’intervenir via l’application sur smartphone ou tablette pour l’activer.

Enfin, notons un mode assez intéressant pour ceux qui utilisent leur casque pour passer des appels téléphoniques, le « Street Mode ». À l’inverse du réducteur de bruit, il restitue le son extérieur et cela évite l’effet de « caisson ».

Aucun détail de prix n’est encore annoncé mais il sera disponible pour les fêtes de fin d’année !

p09 - Retour sur le salon de l’IFA à Berlin_04

BB-8, l’essayer c’est l’adopter !

Les fans de la première heure de Star Wars vont être comblés. Le droïde vu dans la bande annonce de Star Wars : Le Réveil de la Force, a été présenté au salon de l’IFA. A priori, ce n’était pas passé inaperçu. Le BB-8 est présenté comme un droïde télécommandé presque tout terrain, puisqu’il roule sur lui-même, mais il n’est pas assez grand pour franchir des obstacles plus importants. Le design assez original est proche de celui qui est vu dans le film. La petite tête est maintenue par un aimant sur le corps sphérique.

BB-8 est télécommandé par un smartphone via une application installée préalablement (existant sous IOS et annoncé plus tard sur Android). En fixant la caméra de nos smartphones ou tablettes sur le droïde, il permet aussi d’afficher des objets virtuels via une application basée sur la réalité augmentée. Ainsi, on pourra enregistrer nos messages et les voir se projeter à travers nos écrans sous forme holographique. C’est de l’ordre du gadget mais tout de même assez stylé ! Le droïde est en vente depuis le 4 septembre au tarif de 149 euros.

RECOMMANDÉ