Vœux d’Emmanuel Macron : le chef de l’État devrait réaffirmer son « ambition forte » pour la réforme des retraites

Par Epoch Times avec AFP
30 décembre 2019 Mis à jour: 31 décembre 2019

Le président Emmanuel Macron doit adresser ses vœux au Français au 27e jour de grève contre un projet vivement contesté à droite comme à gauche.

Emmanuel Macron devrait réaffirmer lors de ses vœux aux Français « l’ambition forte du gouvernement » et la sienne pour la réforme des retraites, un « projet de progrès social qui corrige de nombreuses inégalités », a affirmé lundi l’Élysée.

Il devrait aussi se « redire ouvert au dialogue et rappeler le sens et la portée générale de la réforme », a indiqué l’Élysée. Il « n’est pas prévu à ce stade qu’il entre dans le détail de la réforme » lors de ses vœux mardi soir, au 27ème jour de grève contre un projet vivement contesté à droite comme à gauche.

Le président de la République devrait aussi souligner que « c’est par la discussion qu’il faut trouver une issue au conflit, par l’apaisement et non par l’affrontement », ajoute la même source, soulignant que le Premier ministre doit reprendre les discussions à la rentrée avec les partenaires sociaux.

Une réforme qui « corrige de nombreuses inégalités »

Pour Emmanuel Macron, cette réforme « corrige de nombreuses inégalités, notamment pour les indépendants, les femmes, les agriculteurs, les carrières hachées » et participe à la construction « de l’État-Providence du 21e siècle », selon cette source.

Plus globalement, il devrait rappeler sa volonté de poursuivre les réformes en « invitant les Français à résister à la tentation de l’immobilisme », car « il a été élu pour transformer le pays et mener les adaptations nécessaires attendues depuis longtemps », indique l’Élysée.

Le chef de l’État compte par ailleurs évoquer les résultats des réformes engagées, pour souligner « les avancées, telles que la baisse du chômage, la hausse des créations d’emploi et l’attractivité retrouvée du pays même s’il reste beaucoup à faire pour convaincre les Français que nous sommes sur la bonne voie ».

Il devrait enfin revenir sur l’année 2019, en particulier sur le grand débat, un « dialogue respectueux » qui a selon lui fourni l’une des réponses à la colère exprimée par le mouvement des gilets jaunes, en insistant sur le fait que « c’est dans l’unité et la solidarité que les Français ont pu surmonter ces événements ».

 

RECOMMANDÉ