Les revenus des 0,1 % les plus riches ont explosé depuis l’élection d’Emmanuel Macron

Par Nathalie Dieul
11 octobre 2020
Mis à jour: 11 octobre 2020

La suppression de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) et les autres réformes fiscales instaurées par Emmanuel Macron ont entraîné une forte hausse du revenu des 0,1 % des Français les plus aisés, indique un rapport du comité d’évaluation des réformes de la fiscalité publié par France Stratégie.

Emmanuel Macron a été élu en 2017. Entre cette année et la suivante, les dividendes distribuées aux actionnaires ont passé de 14,3 milliards d’euros à 23,2 millions d’euros, soit une hausse de 62 %, indique CNews. Les premières données fiscales de 2019 indiquent que la hausse se poursuivrait.

« Deux tiers des 23 milliards d’euros ont été reçus par 38 000 foyers (0,1 % des foyers), dont un tiers par 3 800 foyers (0,01 % des foyers), alors que l’année précédente la moitié des 14 milliards avaient été reçus par 38 000 foyers, dont un petit quart par 3 800 foyers », peut-on lire dans le rapport.

La réforme fiscale qui a valu à Emmanuel Macron l’étiquette de « président des riches » est aussi la plus emblématique. Il a transformé l’ISF en simple impôt sur la fortune immobilière (IFI) et créé un prélèvement forfaitaire unique (PFU) – connu sous le nom de flat tax – de 30 % sur les revenus du capital, rappelle La Dépêche.

« Plusieurs éléments laissent clairement penser que la forte hausse des dividendes reçus par les ménages en 2018 est en partie causée par la réforme du PFU (ou flat tax) », indique le texte du rapport.

Parmi les effets bénéfiques de la suppression de l’ISF, le comité reconnaît toutefois qu’ « on observe une baisse du nombre d’expatriations et une hausse du nombre d’impatriations fiscales de ménages français fortunés ». C’est en effet cet argument qu’avait avancé Emmanuel Macron pour justifier ces réformes face aux critiques qu’il avait reçues. Ces choix fiscaux ont aussi été dénoncés par le mouvement des Gilets jaunes.

FOCUS SUR LA CHINE – Arrestation de la mère de la virologue Yan Limeng en Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ