Rhône : des stages de motocross proposés aux jeunes pour lutter contre les rodéos

Par Léonard Plantain
24 juin 2021
Mis à jour: 24 juin 2021

Jeudi 17 juin, Hélène Geoffroy, maire de Vaulx-en-Velin (Rhône) a annoncé la mise en place de stages de motocross pour les jeunes. Un dispositif anti-rodéo supervisé par une association.

Depuis jeudi dernier, face à la recrudescence des rodéos urbains en plein centre-ville à Lyon et dans l’agglomération, la mairie de Vaulx-en-Velin, avec le soutien de la préfecture, a lancé un dispositif qui peut surprendre : des stages de motocross sur circuit offerts aux jeunes. Une réponse préventive aux rodéos sauvages qui dénote des méthodes habituelles, a rapporté Actu Lyon.

Ce dispositif, qui est une première en France, a été imaginé par l’association Synergie Family AURA, qui a estimé qu’il y avait « des étapes entre une pratique sans cadre et une réponse stricte », a expliqué Mehdi Bensafi, directeur régional de Synergie Family.

« L’idée n’est pas pour autant de se substituer aux forces de l’ordre, mais plutôt de venir en complément car on sait que tous les jeunes n’adhéreront pas à notre mouvement », a-t-il ajouté.

Par ce dispositif, l’association espère ainsi « avoir un impact sur le comportement des jeunes. C’est un projet qui demande beaucoup d’agilité parce qu’on travaille sur la culture, la communication », a expliqué Mehdi Bensafi, convaincu qu’il faut montrer aux jeunes autre chose que ce qu’ils connaissent.

« Les jeunes pensent que la seule pratique existante est celle qu’ils ont déjà vue dans la rue, nous on veut leur proposer une alternative », a-t-il affirmé.

Prochainement, tous pourront donc s’essayer au motocross et bénéficier des conseils d’un formateur diplômé. « Ils ont découvert le rodéo urbain, ils peuvent aussi tomber amoureux du motocross, ça va être une découverte pour eux », a partagé Mehdi Benfasi.

Et d’ici la fin 2021, une soixantaine d’adolescents âgés de 14 à 18 ans pourront profiter de ces ateliers. Très optimiste, Mehdi Benfasi est convaincu que des « talents peuvent se révéler. Dans une pratique encadrée, ça peut être les champions de demain ».

Dans un premier temps, si les sessions sont destinées aux adolescents, l’association Synergie Family est motivée pour accueillir d’autres tranches d’âges, comme celle des 18-25 ans. Mehdi Benfasi espère également donner un autre horizon à ces jeunes adultes et « pourquoi pas leur offrir une formation pour devenir éducateur sportif pour la moto parce que c’est leur passion », a-t-il imaginé.

« Ce pourrait être les médiateurs de demain qui feront tampon entre les jeunes de quartier et la police », a conclu Mehdi Benfasi, qui espère que cette initiative se pérennisera et se concrétisera sous la forme « d’un club pour avoir une action au quotidien ».

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ