Une roche supposée être une météorite se serait écrasée dans un champ de riz en Inde

Par Wire Service Content
28 juillet 2019 Mis à jour: 28 juillet 2019

Un objet de la taille d’un ballon de football, certainement une météorite, s’est écrasé dans une rizière d’un village de l’Inde orientale le lundi 22 juillet 2019.

La roche, qui a atterri dans le village de Mahadeva dans le Bihar, pesait près de 13 kg et laissait apparaître des propriétés magnétiques, a déclaré le bureau du premier ministre de L’État dans un communiqué.

Des images montrent des villageois debout autour d’un immense cratère boueux qui semble avoir été créé par l’objet.

La roche est actuellement exposée au musée du Bihar, mais sera transférée au centre scientifique de Srikrishna, au Bihar, pour une analyse qui confirmera s’il s’agit d’une météorite, a déclaré le premier ministre du Bihar Nitish Kumar.

Bien qu’elles puissent ressembler à une roche normale, les météorites sont souvent plus lourdes et ont un extérieur brûlé qui peut paraître brillant – elles contiennent une matière magnétique.

« Les météorites sont d’un grand intérêt pour les chercheurs, car leur étude nous aide à comprendre la formation et l’évolution du système solaire », a récemment déclaré Steven Ehlert, du bureau Météroïde de la NASA à CNN.

Selon la NASA, les météorites sont essentiellement des « roches spatiales » – des morceaux de comètes ou d’astéroïdes orbitant autour du soleil dans l’espace. Ils deviennent des météorites – ou étoiles filantes – lorsqu’ils entrent dans l’atmosphère terrestre et brûlent. Les météorites traversent l’atmosphère et atterrissent à la surface de la Terre.

Mercredi 24 juillet, une boule de feu suffisamment brillante pour rivaliser avec la lune a illuminé le ciel du sud de l’Ontario et du Québec, et des experts ont dit que des fragments de météorite de la boule de feu ont probablement atteint le sol.

En 2013, une explosion de météorites a secoué la région de l’Oural en Russie. Des bâtiments ont perdu des fenêtres et des murs se sont effondrés lorsque l’onde sonore de l’explosion s’est propagée dans la région, blessant 1 000 personnes.

 

RECOMMANDÉ