Rouen : les bars ferment à 22 heures, mais la fête continue dans la rue et dans les appartements

Par Nathalie Dieul
2 octobre 2020
Mis à jour: 2 octobre 2020

Un arrêté préfectoral impose aux bars de Rouen de fermer à 22 heures, depuis le 28 septembre et au minimum jusqu’au 10 octobre. Alors que le but de cette mesure viserait à prévenir la propagation du coronavirus en limitant les contacts entre les gens, ces derniers continuent la fête ailleurs, dans des endroits où les mesures barrières ne sont bien souvent pas respectées.

« Ça produit l’effet inverse parce qu’on va être dans un appartement avec encore plus de personnes que dans un bar », expliquent à France Bleu une dizaine de personnes réunies pour fêter les 48 ans de l’une d’entre elles.

« Ce n’est pas fermer les bars à 22 heures qui va nous empêcher de faire la fête, et c’est même pire, parce qu’on va tous se retrouver dans un appartement, sans forcément respecter les gestes barrières », témoigne de son côté un groupe de jeunes.

Après la fermeture des bars à 22 heures, c’est devant les épiceries que les fêtards se regroupent dans un premier temps. La vente d’alcool est interdite entre 22 heures et 6 heures du matin à Rouen, depuis octobre 2014, selon 76 Actu. Toutefois, cet arrêté n’est pas toujours appliqué par les commerçants, et certains clients ressortent des épiceries avec des bouteilles d’alcool.

Puis c’est dans les appartements que la fête continue, tout comme l’avait prédit une fêtarde parisienne qui a déclaré au micro d’Europe 1 le 29 septembre : « Tout le monde va aller faire la fête les uns chez les autres. Ça déplace complètement le problème. Dans les bars, on essaye de respecter les distanciations sociales. Chez nous, ça va être n’importe quoi. »

FOCUS SUR LA CHINE – La Chine revendique 4 nouvelles inventions qui ne lui appartiennent pas

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ