Le Royaume-Uni va accroître son soutien aux policiers et à leurs familles

Par Lily Zhou
10 septembre 2020
Mis à jour: 10 septembre 2020

Le gouvernement britannique a déclaré qu’il allait inscrire un nouvel engagement dans le droit interne pour renforcer le soutien et la protection aux forces de sécurité et à leurs familles.

L’engagement « reconnaît les sacrifices consentis » par les agents de police en activité ou à la retraite, rémunérés ou volontaires, le personnel de police et leurs familles, selon une version préliminaire du projet, qui mettra l’accent sur la protection physique, la santé et le bien-être, et le soutien aux familles.

« Nous demandons beaucoup à notre corps policier et attendons que les normes les plus élevées soient maintenues. En retour, nous avons la responsabilité de fournir une protection et un soutien à la police », peut-on lire dans le projet.

Les propositions de mise en œuvre de la législation prévoient notamment que le ministre de l’Intérieur fasse rapport chaque année au Parlement sur les progrès réalisés dans le cadre du pacte. La ministre de l’Intérieur, Priti Patel, a annoncé l’engagement le 8 septembre lors de la conférence annuelle de l’Association des commissaires de police.

« La bravoure et les sacrifices [des forces de l’ordre et de leurs familles] sont ce qui nous protègent, nous et nos proches », a martelé Priti Patel dans sa déclaration.

« Je vais inscrire l’engagement dans le droit interne pour m’assurer qu’ils auront toujours le soutien de la nation. »

Lors de la conférence de l’année dernière, Mme Patel a déclaré qu’elle allait lancer une consultation sur un pacte, qui a été entamée au début de cette année.

Plus de 90 % des 1 113 personnes interrogées ont soutenu le plan, a déclaré le gouvernement. Trois pour cent des personnes interrogées n’étaient pas d’accord avec le concept, principalement en raison du scepticisme quant à son efficacité.

La Fédération de la police d’Angleterre et du Pays de Galles (PFEW), qui avait fait campagne pour un tel engagement, a salué la décision. John Apter, le président national de la PFEW, affirme que la police est « ravie » de ce plan.

« Ce pacte signifiera bien plus que des mots pour les policiers en service ou anciens », a réagi M. Apter dans un communiqué. « Il reconnaît la position unique qu’ils occupent dans la société et le fait qu’ils mettent très souvent leur vie en danger. »

Il a remercié Mme Patel pour son « soutien enthousiaste » au nom de « toute la famille de la police ».

Paul Griffiths, président de l’Association des commissaires de police, a également salué le pacte, déclarant qu’il apportera « une reconnaissance formelle et un signe de valeur évidente aux familles des policiers et du personnel qui ont fait des sacrifices dans l’exercice de leurs fonctions ».

« Notre personnel se met en danger chaque jour en travaillant à la protection du public, ce qui est maintenant plus critique que jamais, face aux défis du coronavirus et à l’augmentation des rapports d’agressions contre nos policiers », a-t-il maintenu.

« Ce pas en avant important garantira que notre devoir envers notre personnel commence à refléter celui de notre devoir envers le public. »

FOCUS SUR LA CHINE – La police de Hong Kong attaque une fille de 12 ans

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ