Rupture entre Éric Zemmour et son éditeur, Philippe de Villiers quitte lui aussi Albin Michel « par solidarité »

Par Emmanuelle Bourdy
3 juillet 2021
Mis à jour: 3 juillet 2021

Le contrat d’Éric Zemmour avec les éditions Albin Michel a été rompu. Par solidarité avec l’écrivain, Philippe de Villiers a donc décidé de quitter cette maison d’édition, avec laquelle il avait travaillé de nombreuses années.

Une rupture en raison de rumeurs présidentielles…

Les éditions Albin Michel ont censuré Éric Zemmour, pour des raisons d’ordre politique, les ambitions présidentielles de l’écrivain étant en cause, ainsi que le rapporte Valeurs actuelles. « Éric Zemmour a décidé de changer de statut, il veut devenir un homme politique, engagé dans un combat idéologique personnel, qui ne correspond tout simplement pas à la ligne éditoriale d’une grande maison généraliste comme Albin Michel », a déclaré Gilles Haéri, le président de la maison d’édition Albin Michel.

Éric Zemmour, lui, a annoncé la nouvelle de cette rupture ce lundi 28 juin, lors de son apparition quotidienne sur CNews. Depuis 2012, il a publié cinq ouvrages chez cet éditeur, dont Le Bûcher des vaniteux en 2012, Le Suicide français paru le 1er octobre 2014, le dernier en date étant Destin français, publié en septembre 2018, alors que Gilles Haéri venait d’être nommé directeur général de la maison d’édition depuis deux mois. Ce n’est qu’en janvier 2019 que ce dernier est devenu président, ainsi que le précise BFM TV.

Son éditorialiste ne veut pas le soutenir « dans cette démarche politique assumée »

Quant à l’ouvrage qu’Éric Zemmour avait presque terminé, il ne sera donc pas édité chez Albin Michel, ainsi que Lise Boëll, directrice éditoriale « non-fiction » de la maison d’édition l’avait précisé à Valeurs actuelles en août 2020. Monsieur Zemmour a encore confirmé lundi soir sur CNews que cet ouvrage devait par ailleurs sortir en septembre.

Gilles Haéri a également souligné qu’Albin Michel avait eu raison de publier les précédents livres d’Éric Zemmour, « car ils étaient ceux d’un journaliste essayiste », a-t-il mentionné. Il a poursuivi : « Nous souhaitons bien sûr qu’il puisse être publié, mais il doit l’être par une maison prête à le soutenir dans cette démarche politique assumée. »

Philippe de Villiers a décidé de quitter Albin Michel pour son prochain livre

C’est donc pour « censurer » l’éditorialiste que Philippe de Villiers a pris la décision de quitter Albin Michel, après y avoir publié quant à lui une vingtaine d’ouvrages politiques ou historiques, et ce depuis les années 1980.

Sur Twitter, monsieur de Villiers a écrit ce mardi 29 juin : « J’apprends que le contrat d’édition de Éric Zemmour a été rompu pour son nouvel essai. Ayant le même éditeur que lui,  je suis stupéfait qu’un auteur d’une telle qualité soit censuré. Par solidarité avec Éric Zemmour, j’ai décidé de quitter Albin Michel pour mon prochain livre. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ