Saint-Nazaire : agression d’un militant du RN par un groupe d’antifascistes alors qu’il distribuait des tracts

Par Emmanuelle Bourdy
7 avril 2021
Mis à jour: 7 avril 2021

Aux Halles de Saint-Nazaire, une bande d’individus s’en est pris à deux militants du Rassemblement national qui distribuaient des tracts, ce dimanche de Pâques. L’un d’eux a été battu et s’est fait insulter. Souffrant d’une fracture ouverte de la cheville, ce militant a été hospitalisé.

Ce dimanche 4 avril au matin, aux Halles de Saint-Nazaire, Gauthier Bouchet et Benoit Glotin, deux militants du Rassemblement national (RN), distribuaient des tracts, rapporte France Bleu. Vers la sortie du bâtiment, un groupe de quelques antifascistes s’est approché d’eux et les ont sommés de partir. Comme les membres du RN refusaient de quitter les lieux, les choses ont dégénéré. Les antifascistes se sont mis à insulter les deux militants RN, Gauthier Bouchet a déclaré qu’ils s’en étaient pris violemment à Benoit Glotin en le frappant au sol à plusieurs reprises. Ils l’ont même menacé de mort.

Les pompiers sont intervenus. Benoit Glotin, âgé de 49 ans, a été transporté aux urgences de l’hôpital de Saint-Nazaire. Souffrant d’une fracture ouverte au niveau de la cheville, le militant RN a été opéré. Il était prévu qu’il sorte de l’hôpital lundi, précise France Bleu.

Gauthier Bouchet a d’ores et déjà porté plainte au commissariat de Saint-Nazaire. Quant à Benoit Glotin, il a dû le faire en sortant de l’hôpital. Le Rassemblement national « condamne avec la plus ferme résolution l’agression », ainsi qu’il l’a précisé dans un communiqué. Une enquête a été ouverte par la police pour « violences en réunion ».

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ