San Francisco: La «maison bleue» de Maxime Le Forestier est mise en vente

Par Alexandre Roche-Nuit
2 mars 2020
Mis à jour: 2 mars 2020

Située au 3841 de la 18e rue de San Francisco en Californie, la « maison bleue » de Maxime Le Forestier, un des symboles des années 70, est désormais à vendre.

Depuis le 29 février 2020, la fameuse « maison bleue adossée à la colline » évoqué dans la chanson « San Francisco » de Maxime Le Forestier, est à vendre pour 3,5 millions de dollars.

Il s’agit d’une maison victorienne bâtie en 1886, comportant trois niveaux, dont cinq chambres, un patio et un terrain de basket. Entièrement rénovée il y a dix ans, des photos de la maison sont disponibles sur le site de Jessica Branson, l’agent immobilier qui s’occupe de faire les visites.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, « San Francisco » est une chanson de Maxime Le Forestier parue sur l’album Mon Frère en 1972. La maison bleue, entendue dans les paroles, fait référence au lieu où Maxime et sa sœur Catherine ont passé leur été en 1971.

Cette chanson, devenue culte pour les jeunes Français de l’époque, a marqué l’histoire de cette maison, qui abritait à ce moment une petite communauté de hippies et d’artistes.

Ayant eu vent de la mise en vente de cette maison, Laurent, un Français habitant San Francisco, est venu sur place et a déclaré à Franceinfo : « J’ai toujours pensé que cette maison de Maxime Le Forestier était imaginaire mais en fait, elle est bien là. »

Située au 3841 de la 18e rue de San Francisco, dans le quartier de Castro, une plaque raconte aujourd’hui l’histoire du lieu et explique aux Américains pourquoi cette maison bleue adossée à la colline parle autant aux Français.

Brice, un Californien qui passait par là le jour des visites, a également déclaré à Franceinfo : « Oui, j’ai entendu parler de l’histoire de cette maison, parce qu’il y a tout le temps des groupes de Français devant. »

« Vous savez, San Francisco appartient au monde entier. C’est notre héritage commun. »

RECOMMANDÉ