Saône-et-Loire : Jean-Marie Bigard interdit de spectacle dans la commune de Montceau

Par Séraphin Parmentier
11 juin 2019 Mis à jour: 12 juillet 2019

Pour la maire de la ville, l’humour de Jean-Marie Bigard ne passe pas.

Il y a quelques mois, Lilian Noirot, conseiller municipal (Debout la France) d’opposition à Montceau-les-Mines, en Saône-et-Loire, proposait à Marie-Claude Jarrot, maire de la commune, de convier l’humoriste Jean-Marie Bigard pour un spectacle à L’Embarcadère.

Fin mai, M. Noirot révélait que l’édile montcellienne lui avait opposé une fin de non-recevoir. Mme Jarrot reproche à l’humoriste un ancien sketch intitulé La déchirure qui relate l’histoire d’une jeune femme hypocondriaque rendant visite à son médecin à cause de douleurs au coude.

« Ne pas heurter le public »

Une blague en dessous de la ceinture qui aurait déjà valu à Jean-Marie Bigard d’être déprogrammé d’une série de spectacles prévus cet été dans le cadre d’un événement organisé par le groupe de presse Nice-Matin.

« Il nous paraît important de veiller à ne pas heurter le public par rapport à des sujets extrêmement sensibles », s’est défendue la maire de Montceau-les-Mines dans le courrier transmis à Lilian Noirot.

« M. Bigard a mimé par exemple une scène de viol dans TPMP [l’émission Touche pas à mon poste présentée par Cyril Hanouna, ndlr] qui a profondément heurté une autre humoriste Mme Robin, le CSA a d’ailleurs été saisi », a-t-elle ajouté en faisant référence au sketch La déchirure interprété pendant cette émission.

« Il nous paraît important de ne pas cautionner des gestes ou attitudes qui pourraient diviser de manière violente notre public », poursuit Mme Jarrot.

« Nous connaissons tous l’humour à la Bigard »

L’humoriste n’a pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux, dénonçant une certaine forme d’hypocrisie de la part de la maire de Montceau : « J’ai 65 ans, ça fait 30 ans que je fais rire les gens et elle s’offusque maintenant. »

« Ce sketch de la déchirure a 20 ans, il a été joué des dizaines de fois à la télé ! », renchérit la production citée par Le Journal de Saône-et-Loire (JSL).

Une décision qui a également déplu au conseiller municipal à l’origine de la proposition : « Les Montcelliens et habitants du bassin minier apprécieront cette culture de la pensée unique voulue par l’exécutif LR(EM) puisque ne correspondant pas à leurs ‘goûts’. »

« Ils reprochent une blague de Bigard alors que nous connaissons tous l’humour à la Bigard. Être cru mais du second degré ! », ajoute M. Noirot sur sa page Facebook.

« Mais pendant ce temps-là, ces deux mêmes élues [Mme Jarrot et son adjointe à la culture, ndlr] acceptent la tenue de spectacles de rap où ces ‘artistes’ insultent la France, les forces de l’ordre et prennent les femmes pour des objets. Bizarre non ?! Quelle drôle de conception de la ‘culture’ à Montceau ! », conclut le conseiller municipal.

Jean-Marie Bigard ne devrait donc pas se produire à Montceau-les-Mines cet été. « Sauf si nous venons dans un cadre privé », confie l’équipe de la production qui envisagerait toujours cette éventualité selon le JSL.

RECOMMANDÉ