Sarralbe : une deuxième cigogne a rejoint son partenaire pour préparer le nid sur le toit de la mairie

Par Nathalie Dieul
11 février 2020 Mis à jour: 11 février 2020

La première cigogne est arrivée dès la mi-janvier 2020 dans le nid sur le toit de la mairie de Sarralbe en Moselle. Il y a quelques jours, l’échassier a été rejoint par sa compagne. Le couple s’affaire maintenant au nettoyage du nid, opération que l’on peut suivre dans le monde entier grâce à une webcam.

Cette année, la première cigogne, un mâle, est arrivée avec un mois d’avance par rapport à l’année dernière.

« Cette cigogne doit avoir entre huit et neuf ans. Elle tente de se sédentariser. Elle n’est pas partie cet hiver et est donc de retour plus vite », indique l’ornithologue Dominique Klein, en entrevue avec nos collègues du Républicain lorrain.

En effet, le spécialiste des échassiers a recensé environ 250 cigognes en Moselle cet hiver. Elles ont profité du climat doux pour rester dans le département au lieu de faire le long voyage jusqu’au Maghreb.

Ces derniers jours, un deuxième échassier a rejoint son partenaire et les deux cigognes ont passé tout le week-end à faire le grand ménage de leur nid.

France 3 a observé que, bien que la tâche du nettoyage du nid soit traditionnellement effectuée par les deux membres du couple, dans ce cas l’une des deux cigognes a plutôt décidé de prendre la poudre d’escampette samedi après-midi.

A-t-elle voulu échapper aux responsabilités ou bien est-elle aller chercher de la nourriture, ou encore le nécessaire pour consolider le nid ?

Quant à la question de savoir s’il s’agit du même couple que les années précédentes, Dominique Klein répond sur sa page Facebook : « Sans doute », avant de préciser que « sans bague, pas de certitude. »

Lors de la tempête Ciara, les deux cigognes se sont accrochées au nid, bravant les vents forts toute la nuit comme on peut le voir dans cette vidéo :

Si vous désirez suivre les aventures de monsieur et madame cigognes et de leur famille en devenir, la caméra installée au-dessus de la mairie vous permet de les suivre en direct en tout temps. D’ici un mois, les premiers œufs devraient apparaître.

RECOMMANDÉ