Le saviez-vous ? Les cyclistes peuvent passer au feu rouge sous certaines conditions

Par Léonard Plantain
13 avril 2021
Mis à jour: 13 avril 2021

Si vous ne le saviez pas, les cyclistes peuvent, à certains carrefours, passer au feu rouge pour aller tout droit ou tourner à droite. La seule condition : un petit panneau à cet effet sous le feu en question.

C’est une règle qui est souvent méconnue des automobilistes et parfois même des cyclistes : les deux-roues non motorisés, à de nombreux carrefours, peuvent soit tourner à droite, soit passer tout droit, et ce malgré un feu rouge.

S’ils peuvent se le permettre, c’est grâce à un panneau en forme de triangle rouge, assorti d’une icone vélo avec une flèche directionnelle jaune, appelé « Cédez le passage cycliste au feu ». En toute autre occasion, il est interdit de franchir un feu rouge, mais lorsque ce panneau est présent, un cycliste peut franchir le feu en suivant la direction indiquée, mais en cédant le passage aux autres usagers pour ne pas gêner la circulation.

Si vous le saviez pas, c’est sans doute car ce panneau n’est pas très vieux. En effet, il est apparu d’abord à Strasbourg en 2008, en phase de test, puis s’est répandu à Bordeaux, Nantes, etc., pour au final obtenir une modification par décret du code de la route le 12 novembre 2010, avec une modification de la réglementation de la signalisation routière en janvier 2012, a rapporté 76Actu.

Depuis, de nombreuses communes ont implanté ce panneau sous certains feux tricolores, dont à Rouen, où il se développe depuis « trois, quatre ans », a indiqué Guillaume Grima de l’association Sabine, qui défend l’usage du vélo en ville.

« Souvent, ce sont des ‘tourner-à-droite’, parce que c’est le moins dangereux, mais il y a aussi des ‘tout droit’, ça arrive. À gauche, c’est plus compliqué parce qu’il y a une sécante de voitures qui arrive en face », a-t-il précisé.

Panneau signalant la possibilité pour les cyclistes de passer au feu rouge s’ils tournent à droite ou vont tout droit. Par Joancharmant — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=20434383

Pour la suite, maintenant que la loi le permet, Guillaume et son association aimeraient voir « la généralisation de ce genre d’outils partout où cela est possible ».

« Nous réclamons une grande campagne de communication pour prévenir que l’automobiliste en ville doit être encore plus prudent. Pas mal d’automobilistes ont peur parce qu’ils trouvent qu’il y a trop de vélos. Cela veut dire que la ville change. La voiture n’est plus l’outil idéal en ville », a-t-il partagé.

En attendant, si vous apercevez ce panneau sous un feu, vous saurez désormais de quoi il s’agit !

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ